Civilization VI - Une vague d'informations concernant la jouabilité

Écrit par / Actualité Gaming / mercredi, 25 mai 2016 23:10

Certains chanceux ont eu l'opportunité de s'essayer à la version en développement de Sid Meier's Civilization VI. Conséquemment, des détails relatifs à la gestion des villes, à la religion, à la diplomatie, à la guerre et à d'autres éléments de la jouabilité ont été révélés.

Martin Glaude, chroniqueur sur Youtube habitué des jeux du genre 4X (exploration, expansion, exploitation, extermination) connu sous le pseudonyme quill18, a pu faire deux parties de 60 tours sur Civilization VI et il partage des informations à travers deux vidéos en anglais, que vous trouverez en fin d'article.

Parce qu'on ne va pas vous infliger d'écouter 1 heure de commentaires qui peuvent se résumer en quelques lignes, en plus dans une langue étrangère, nous récapitulons toutes les informations, traduites dans la langue de Molière.

Civilization VI sortira sur PC (Steam) le 21 octobre 2016.

 

Les unités :

Les ouvriers (workers) disparaissent au profit de constructeurs (builders) à usages limités (pour l'instant 4).

Ce choix a été pris pour faire disparaître le côté illogique d'ouvriers qui restent sans rien faire à certaines périodes qui peuvent représenter des centaines d'années.

Les constructeurs chinois donnent un bonus important à la construction de merveilles.

Tous les constructeurs améliorent les tuiles instantanément.

Les marchands (traders) fabriquent désormais les routes, automatiquement.

Les unités (militaires seulement ?) pourront être renommées ou nommées aléatoirement.

Les unités peuvent être liées.

A l'instar de Civilization V, deux unités militaires ne peuvent pas se trouver sur la même tuile mais, une unité militaire et une unité civile peuvent être liées.

Il est ainsi possible de lier des soldats à un colon, les unités se déplaceront donc ensemble.

Lier certaines unités permettra d'obtenir des bonus en combat par exemple.

 

Les villes :

Après avoir été absente de Beyond Earth, la vue stratégique sera de retour.

Le bonheur global a été retiré de Civilization VI pour revenir à un système individuel à chaque ville.

Désormais, de nombreux bâtiments augmenteront un peu la capacité des villes au lieu de quelques-uns l'augmentant de manière considérable.

Pour le moment, les bâtiments n'ont pas de coût d'entretien.

Les continents ont des noms.

Apparemment,nous pourrons choisir des Projets afin de focaliser notre civilisation sur production d'une chose (foi, or, science, etc.).

Parfois, cela permet d'engendrer des Personnages illustres (Great persons).

Une des nouveautés majeures introduites est la création de quartiers (districts).

Ce sont des améliorations de tuiles que la ville produit d'elle-même, sans constructeurs.

A l'instar des greniers et autres bâtiments, les quartiers se placent en sélectionnant soit même l'endroit après avoir vu le nombre de tours nécessaires.

La différence majeure est qu'ils ont des effets différents selon les cases et constructions adjacentes.

Les quartiers ne peuvent être établis à côté de la ville, il doit y avoir un espace d’au moins une case entre les deux.

Si le joueur a un quartier militaire (encampment), les soldats apparaîtront dans ce dernier plutôt que dans la ville.

Le camp peut bombarder les unités adverses à portée de tir.

Il faut avoir ce quartier pour construire une caserne (barracks).

Si vous construisez une muraille autour de votre ville, le camp militaire en bénéficiera aussi.

Comme dans Civilization V, les villes peuvent se défendre seules, il n'est pas besoin de laisser constamment une unité pour éviter que l'ennemi n'en prenne le contrôle en arrivant juste sur la tuile.

Les quartiers et les autres tuiles améliorées peuvent être pillées, sauf les merveilles a priori.

Les ressources en jeu connues sont, le thé, le coton, les cerfs, le grain, la pierre, les crabes, les baleines, le bétail, les agrumes, la banane, l'ivoire et le riz.

 

Les merveilles :

Les merveilles sont construites en passant par l'amélioration des tuiles.

Certaines merveilles ne peuvent pas être construites partout.

La Grande muraille est une merveille particulière qui doit être construite morceau par morceau aux frontières de l'empire.

Elle est peut-être unique à la Chine.

Les merveilles naturelles, dont le joueur pourra profiter en installant une ville à proximité, auront une synergie avec les quartiers.

Un site sacré (holy site) à côté d'une de ces merveilles aura un bonus conséquent.

 

Les ennemis :

Les barbares fonctionnent presque de la même manière que dans Civilization V.

Toutefois, ils ont désormais une tradition militaire dans l'arbre Politique et détachent des éclaireurs (scouts) qui viendront découvrir les villes du joueur et, une fois rentrés à leur base, amorceront la création de troupes d'invasion.

Les barbares sont plus agressifs que jamais et n'hésiteront pas à s'attaquer aux éclaireurs qui se promèneront près d'eux ou à construire des bateaux pour aller bombarder des villes depuis la côte, sans pour autant laisser leur campement sans défense.

 

La diplomatie :

La diplomatie ressemble à celle de Civilization V mais il y a des changements mineurs.

Chaque civilisation contrôlée par l'ordinateur a une idéologie personnelle et des intentions cachées.

Cela dépend des dirigeants.

Concernant l'idéologie, certains dirigeants seront favorables aux civilisations fortement armées tandis que Teddy Roosevelt suit la doctrine du Big Stick et déteste ceux qui déclarent la guerre.

Concernant les intentions cachées, le paramètre est généré aléatoirement en plus de l'idéologie habituelle du dirigeant.

Il peut s'agir du souhait d'avoir la meilleure flotte ou de construire toutes les merveilles.

Du coup, ces civilisations pourraient en vouloir à une autre qui marcherait sur leurs plates bandes.

Le joueur pourra découvrir ces intentions cachées à travers le système de rumeurs.

Il y a maintes manières d'obtenir ces informations, le simple fait que des marchands circulent dans des villes contrôlées par d'autres en est un exemple.

 

La guerre :

Il sera possible de faire des attaques surprises qui auront pour effet de réduire de 50 % l'appréciation que les autres civilisations ont pour celle du joueur et d'être considéré comme belliqueux.

Entrer en guerre de façon justifiée permettra d'éviter ces écueils.

 

Technologie et Politique :

En atteignant certains objectifs d'exploration, de combat ou autres, l'avancée technologie et l'avancée politique de la civilisation peuvent augmenter grâce à des découvertes/récompenses intituléesEureka.

Envoyer les unités militaires vadrouiller devient donc utile en temps de paix

En sus de l'arbre Technologie, un arbre Politique (Civic), par lequelle joueur fait évoluer son système de gouvernement, fait son apparition.

Dans ce dernier nous trouvons des cartes d'orientation politique qui peuvent être introduites dans des emplacements de types différents (militaire, économie, diplomatie, divers).

Au début, chacun fonctionne en tribu et pourra changer au fil du temps pour une république, une oligarchie, une autocratie, etc.

Il y a des spécificités selon le type de gouvernement.

Une république n'a pas d'emplacement de carte militaire mais en a une de plus en économie.

L'autocratie a deux emplacements militaires et aucun en diplomatie.

Les cartes en elles-mêmes donnent des bonus variables, en production d'unités ou de bâtiments, en combat contre les barbares, et d'autres choses de ce genre.

Changer de type de gouvernement se fait gratuitement à chaque évolution de l'arbre Politique, sinon cela coûte de l'or.

 

La religion :

La religion est toujours un aspect du jeu.

Elle fonctionne de la même manière que dans Civilization V.

Le joueur choisit les particularités (traits) des cultes qu'il fonde.

 

Les Cités-Etats :

Concernant les Cités-Etats, envoyer des représentants permettra d'obtenir des bonus immédiats au lieu d'avoir une incrémentation graduelle de l'influence.

Le nombre de représentants assignés augmentera l'effet des bonus (1 dans telle cité donne un bonus de foi dans la capitale, 3 étendent celui-ci à toute la civilisation, etc.).

Il y aura aussi des quêtes qui amélioreront les relations avec les Cités-Etat.

 

 

 

D'autres articles du même jeu :

{module articles liés}

Commentaires (16)

This comment was minimized by the moderator on the site

En même temps tu nous à rédigé un joli pavé là

 
This comment was minimized by the moderator on the site

pour sûr

 
This comment was minimized by the moderator on the site

Je ne pensais pas que quelqu'un y arriverait.
Bravo

J'espère que tu y as trouvé des informations utiles.

 
This comment was minimized by the moderator on the site

J'ai tout lu !!!

 
This comment was minimized by the moderator on the site

En même temps tu nous à rédigé un joli pavé là

 
This comment was minimized by the moderator on the site

En même temps tu nous à rédigé un joli pavé là

 
This comment was minimized by the moderator on the site

En même temps tu nous à rédigé un joli pavé là

 
This comment was minimized by the moderator on the site

pour sûr

 
This comment was minimized by the moderator on the site

pour sûr

 
This comment was minimized by the moderator on the site

pour sûr

 
There are no comments posted here yet
Charger plus

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

En Direct

Heure par heure

Commentaires

Probablement parce que ça ne prend pas en charge les smiley spéciaux venant des mobiles.
Je voulais mettre un smiley avec un pouce en l'air, mais ça m'a mis un ? a la place.
Encore une fois, un super test. A la fois clair et concis, qui va droit au but. ?
Perso, c'est un jeu que je n'ai jamais touché, pas eu le temps lol

Tipeee

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts