jeudi, 07 décembre 2017 17:17

Test de Need For Speed Payback

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après deux ans d'attente suite au dernier épisode de la série Need For Speed, c'est au tour de Payback de pointer le bout du nez, peu de temps avant les fêtes de fin d'année. Mais qu'en est-il réellement de ce nouveau Need For Speed Payback ? C'est la réponse à laquelle on va répondre sur les lignes qui suivent

 NeedForSpeedPayback 2017 11 11 12 50 58 60

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Electronic Arts | Ghost Games
Sortie France : 10 Novembre 2017
Genre(s) : Courses de voitures
Mode(s) : Jouable en solo | Jouable en multi

 

Ici, les développeurs ont opté pour un jeu de course scénarisé. Et c'est donc non pas un, mais trois protagonistes que nous dirigerons dans cet opus. On retrouvera donc Tyller, Jess et Mac qui se sont embarqués dans une situation de vol de voiture. L'ambiance est donnée, vous n'aurez pas droit à des héros en bonne et due forme au sens ou on l'entend, mais à une bande de « casse cou » qui aiment en découdre avec les autorités. Sauf que voler un richissime propriétaire de casino c'est mal, surtout quand on est trahi par le « clan », sorte de mafia locale qui aime truquer les courses de voitures pour s'enrichir. Bref, vous l'aurez compris, dès les premières minutes, on baigne dans l'underground jusqu'au nez. Malheureusement, le scénario nous est servi à la façon d'une vieille série B sortie d'on ne sait où, avec des dialogues aussi niais que possible, et des situations qui flirtent avec l'ennui.

NeedForSpeedPayback 2017 11 11 14 45 18 97

 

Une scénarisation à la ramasse donc. Et si l'histoire n'est pas la chose la plus importante dans un jeu de course de voiture, il faut quand même souligner qu'une bonne partie de la promo à été faite dans ce sens, donc il est clair qu'on s'attendait à mieux. Mais voyons maintenant un peu plus en profondeur ce que Need For Speed Payback a à nous offrir, une fois qu'on soulève le capot. Nos trois compères ont chacun leur type de véhicule de prédilection. Tyller par exemple, sera plus orienté vers la course de rue, ou encore les courses de drag. Tandis que Mac, lui, sera plus porté vers les véhicule tous terrains pour déambuler sur du hors piste, ou encore sur les courses de drifts. Pour finir, Jess quand à elle, fera un peu tâche, avec des voitures disons.. plus classiques dans les caractéristiques, mais aussi dans ses courses de mission. Ces dernières vous demanderont généralement de relier un point A à B, tout en échappant aux forces de l'ordre. Malheureusement, si la police se trouve un peu plus nerveuse et cherche à vous pousser à la faute, ces phases sont quand même d'un ennui quasi absolu. Vous passerez votre temps à éviter des barrages sur des portions balisées à outrances mettant rarement votre dextérité à rude épreuve.

 

NeedForSpeedPayback 2017 11 11 15 15 35 96
NeedForSpeedPayback 2017 11 11 15 34 24 70
NeedForSpeedPayback 2017 11 11 15 43 50 89

 

Il existe quelques séquences bien mouvementées qui vous en mettront plein les yeux, mais elles sont finalement bien trop rares pour retenir notre attention. Le reste du temps, Need for Speed Payback nous propose finalement que du classique sans trop se mouiller. Et c'est justement ce qu'on lui reprochera. Sans manque de prise de risque. Bien sûr, le jeu n'est pas mauvais pour autant, et bien qu'il ne se contente finalement que de nous servir du classique, Need For Speed Payback le fait quand même bien. La prise en main se veut directe et facile. Les différents véhiculent répondent suivant leur propres caractéristiques. Mais ne vous attendez pas à de la simulation. Non, ici, on parle bel et bien d'arcade au sens propre du terme. Les dérapages contrôlés sortent facilement, mais paradoxalement, le système de freinage se trouve un peu bancale et ce, même en bidouillant les quelques réglages mis à disposition. La sensation de vitesse quand à elle est bien présente et aura de quoi vous ravir. Le décor défile à toute allure, que vous soyez en ville, en hauteur, ou encore sur les chemins poussiéreux du hors piste. On aimera aussi les différents défis proposés en cours de trajet qui vous demanderons de passer un radar avec un vitesse minimale, de rejoindre deux points avec une vitesse moyenne, ou encore de réaliser un certain nombre de points de drift.

 

La customisation fait aussi son grand retour. Il ne faut pas s'attendre non plus à quelque chose d'aussi poussé que Need for Speed underground 2, mais c'est vrai que ça fait toujours plaisir de pousser modifier son bolide. Vous pourrez donc changer néons, fumées de dérapage, couleur de nitro, mais aussi, pare chocs, feux avant ou arrières, les jupes, la hauteur des suspensions, le carrossage des roues, capot, etc... Vous ne pourrez pas partir dans tous les délires non plus, car certaines pièces ne sont pas compatibles entre elles. De plus, certaines parties ne seront modifiables qu'après les avoir débloquées en réalisant certains défis supplémentaires, comme par exemple obtenirs trois étoiles sur les défis sauts.

Mais voilà, Need For Speed Payback souffre du syndrome de la lootbox. Et oui, comme on a pu le voir dans le test de Star Wars Battlefront II, la progression de ce NFS se fait aussi beaucoup par les lootbox. En fait, afin de pouvoir réussir vos missions, il vous faudra, d'une part, le véhicule adapté, d'autre part, votre voiture devra également avoir le niveau recommandé. Seulement, arrivé à un certain stade, la différence de niveau se creusera grandement, si bien que vous devrez recommencer plusieurs fois des courses déjà gagnées pour amasser suffisamment d'argent, qui vous permettra de pouvoir acheter des améliorations, qui elles, vous permettront de pouvoir augmenter le niveau de votre bolide. Pour acheter ses améliorations, il vous faudra aller dans l'un des atelier tuning se trouvant sur la map. Mais ne vous attendez pas à plusieurs stands de marchandises. Non, ici les ateliers sont représentés par une sélection de cartes. Chaque carte vous permet d'augmenter tel ou tel type de capacité. Par exemple les freins, la nitro ou encore la calandre.

 

 NeedForSpeedPayback 2017 11 11 15 46 21 50

 

Seulement, ces cartes ne sont disponible qu'au grès du hasard, si bien que pour acheter une extension spécifique à votre véhicule, en fonction des caractéristiques que vous avez besoin d'upgrader, ça devient vite la croix et la bannière. Donc déjà, avoir les bonnes cartes pour augmenter le niveau de votre voiture revient au petit bonheur la chance. Mais ça, ce n'est que le début. Car il faut savoir que vous ne trouverez pas de cartes spécifiques à tel ou tel magasin situé sur la map. Non, vos cartes de capacités apparaîtront de manière totalement aléatoire et sont renouvelées après un laps de temps. Il existe bien un moyen de pouvoir augmenter un peu la chance en sélectionnant soit, le type, soit les pièces ou encore la marque par le biais d'une espèce de machine à sous, mais ça reste encore une fois trop aléatoire. On notera tout de même que le fait d'avoir un minimum de trois cartes de la même marque installées sur notre bolide, octroiera un petit bonus des compétences.

 

NeedForSpeedPayback 2017 11 11 15 50 33 50
NeedForSpeedPayback 2017 11 11 16 00 53 40
NeedForSpeedPayback 2017 11 11 17 07 53 70

 

Pour continuer sur les cartes, il faut savoir que vous en gagnerez à la fin de chaque course. Mais celles ci seront présentes au nombre de trois et bien sûr, face cachée. Il vous faudra en choisir qu'une, sans même savoir si, celle que vous prendrez sera intéressante pour votre voiture ou non. Du coup... bon ben... je vous le redis encore hein... au petit bonheur la chance quoi. Il existe aussi un système d'échange grâce à des tickets que vous gagnerez. Pour trois tickets vous pourrez acheter une nouvelle carte. En contre parti, si une carte ne vous plais pas, vous pouvez l'échanger contre 1 seul ticket. Un système finalement un peu trop inégal qui vient lui aussi entacher cette progression déjà trop aléatoire. Heureusement, pour pallier à ce problème, EA à pensé à un truc de dingue qui facilite la vie de tout le monde. Les lootboxs ! Contre quelques euros de plus, vous aurez une chance supplémentaire qui vous aidera à progresser plus facilement. On ne va pas revenir sur le syndrome Star Wars Battlefront II, qui est sorti quasiment en même temps et qui proposait le même principe à sa sortie.

 

 

A l'heure où je rédige ce test (avec retard) une mise à jour à été déployée pour Need For Speed Payback, afin de permettre aux joueurs d'empocher des gains plus importants après chaque course. De façon à pouvoir augmenter réellement la progression sans demander aux joueurs de débourser encore et toujours des euros dans un jeu AAA acheté au prix fort. Mais il est clair que tout ce système mis en place va finalement, gonfler de manière déguisée la durée de vie du jeu, si ce n'est dégonfler la bourse des gamers. Ce qui est bien dommage, puisque, il faut reconnaître que ce Need For Speed à en dans le ventre. Certes, à coté d'un Forza, ou d'un Gran Turismo, il parait, non pas fade, mais il manque un poil de finesse du coté des graphismes. Pourtant, le titre se veut tout même très beau à regarder, que ce soit en ville (surtout la nuit) avec ses nombreux effets de lumières, ou encore dans les hauteurs, sur des routes proposant des tracés entre deux rocheuses, où les arbres filtrent les rayons du soleil. Sans oublier des quelques dégâts visible sur les voitures, mais sans conséquences de conduite.

NeedForSpeedPayback 2017 11 11 17 38 15 26

 

Autre point positif, la bande son. Il est clair qu'une fois de plus EA nous immerge dans la série avec une bande son de qualité, collant parfaitement à l'ambiance générale du jeu. Ce coté mini gangsta est bien représenté avec des titres comme kicks de Barns Courtney, "Systematic" feat. Nas de DJ Shadow ou encore MICHUUL de Duckwrth sans oublier Raplord de Haikaiss. Les bruitages sont également bien dosés au niveau moteur ou encore crissements de pneus. Par contre, on émettra un certain bémol en ce qui concerne les doublages FR. Pas forcement transcendants, ceux ci, en plus d'être injurieux à outrance sont souvent accompagnés de répliques légèrement cucu, égocentriques, quand ce n'est pas pour directement venter les mérites des graphismes du jeu auquel vous jouez. Orgueilleux n'est ce pas ?

 

test need for speed payback (5)
test need for speed payback (6)
test need for speed payback (3)

 

Need For Speed Payback propose aussi un mode online. Mais finalement celui ci se montrera plutôt anecdotique pour réellement retenir notre attention. On retrouvera aussi le même principe que pour Star Wars Battlefront II. C'est à dire que sur le multi, les joueurs s'affronteront avec les véhicules qu'ils auront débloqués et fait évoluer sur le solo. Autrement dit, si t'as pas eu la chance de chopper de bonnes cartes dans le solo pour bien booster ta caisse, tu va mordre la poussière. Mais heureusement grâce aux lootboxs, tu as une chance de t'en sortir... un système vraiment trop tourné sur la chance initiale, alors qu'il aurait été vraiment plus fun de pouvoir choisir entre différents bolides prés réglés de façon a avoir des niveaux quasi équitables. Surtout que nous n'avons déjà pas la possibilité de pouvoir choisir notre courses favorite, mis à part via un système de vote entre deux tracés.

 

Comme pour Star Wars Battlefonrt II, Need For Speed Payback aurait pu s'en sortir avec les honneurs. Seulement ici aussi, la progression se retrouve entachée par un système beaucoup trop hasardeux, pour bien booster vos véhicules. Les points forts de la série ont pour ainsi dire presque disparus. Les courses poursuites avec les forces de l'ordre sont réduites à leur juste minimum, et les tracés des courses ne représentent aucune folie en soi. Il avait tout pour réussir malgré le fait que ce NFS ne propose finalement que le minimum syndical, face à une concurrence plutôt bien fournie, mais les choix économiques établis sur un titre AAA jouent grandement en sa défaveur.

 

On aime
  • La bande son exellente
  • La prise en main rapide
  • Les différents type de courses
  • La personalisation des bolides
On aime pas
  • Les doublages FR
  • Les dialogues cucu
  • La scénarisation à la rame
  • Les lootboxs
  • Le minimum syndical
  • Le progression hasardeuse
  • Le multi annecdotique
  • les courses poursuites peu intences

 

Note finale : 14/20

 

 

Informations supplémentaires

Lu 376 fois

Commentaires (3)

  1. venusmemnoch

Et toi ? C'est quoi ton avis sur ce jeu ?

  Pièces jointes
 
  1. necronomicon39

j ai commence le jeux hier j ai 3 a 4 heures a mon actif et j avoue que j apprécie bien ce jeux, pas de prise de tete tu prends la manettes et c est parti .La conduite est fun par contre l I.A. est un peux a la ramasse ,graphiquement top par...

j ai commence le jeux hier j ai 3 a 4 heures a mon actif et j avoue que j apprécie bien ce jeux, pas de prise de tete tu prends la manettes et c est parti .La conduite est fun par contre l I.A. est un peux a la ramasse ,graphiquement top par contre le système de progression est entièrement repomper sur the crew c est dommage que EA ne s est pas creuse la tete.Bref un jeux sympathique pour occuper un peu je suis tout a fait daccord avec ta note de 14/20.

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. venusmemnoch    necronomicon39

Bon jeu à toi

  Pièces jointes
 
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts