mercredi, 27 décembre 2017 16:12

Test Resident Evil VII Gold Edition

Écrit par
Évaluer cet élément
(4 Votes)

La série Résident Evil a su marquer toute une génération de joueurs, bien que les derniers épisodes sortaient un peu trop de l'ambiance originale, avec des titres s'orientant de plus en plus vers l'action. Avec ce septième épisode, Capcom entend bien reprendre son trône de leader des survival horror. Pari réussi ? Voyons voir ça avec ce test de Resident Evil VII Gold Edition.

 RE7 GE PS4 2D PACKSHOT PEGI 1510068374

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Capcom
Sortie France : 12 Décembre 2017
Genre(s) : Survival Horror
Mode(s) : Jouable en solo

 

Vous incarnez Ethan, et vous vous dirigez vers la Louisiane, dans la ferme des Baker, après avoir reçu un mail de votre femme disparue depuis trois ans maintenant. Voilà qui pose les bases d'un scénario qui se déroulera sans trop de surprises pour une durée de 8 à 10 heures maximum. L'histoire nous est servie de façon rapide au début, puisque vous retrouverez votre donzelle très vite, puis se calmera pour les heures suivantes avant de reprendre en trombe, un peu comme si les développeurs avaient oublié de le finir.

test resident evil 7 11

 

Heureusement, ce qui fera la force de ce Resident Evil 7, c'est surtout son immersion. Ici, vos sens seront mis en alerte tout au long de l'aventure. Déjà visuellement, où le jeu nous propose des lieux somptueusement dégueulasses, avec des décors laissant transparaître l'abandon de la ferme depuis plusieurs années. Ici du papier peint qui se décolle, là un frigo avec multitude de denrées périmées, ici encore un amas de déchets qui traînent en plein milieu du passage. Le tout avec un sens du détail assez poussé sans forcément en faire une claque monumentale concernant les textures. Bien sûr, le titre joue beaucoup sur les effets spéciaux, comme par exemple les effets de particules, avec les grains de poussières virevoltant dans les projections de lumière. Les ombres projetées en temps réel vacillant sous les sources des projecteurs. Bref, l'immersion visuelle est sans équivoque. On notera quand même une sacrée différence entre la version PS4 et PC, cette dernière étant tout de même beaucoup plus aboutie. Mais votre ouïe ne sera pas oubliée pour autant. Bien au contraire, Resident Evil 7 aura la fâcheuse tendance à vous surprendre rien qu'en titillant vos oreilles. Du simple plancher qui craque au fond du couloir, au raclement étrange sur le mur juste à coté de vous, en passant par les bruits de pas ou de portes qui claquent, rien n'est laissé de coté, et votre sentiment de fausse solitude ne s'en trouvera que renforcé.

 

test resident evil 7 1
test resident evil 7 3
test resident evil 7 6

 

Vous aurez fort à faire pour vous échapper et mettre de la distance entre vous et cette famille de malades; mais avant, vous devrez arpenter les lieux sous tous les angles pour trouver de quoi vous aider dans votre périple. La difficulté de base étant assez faible, vous n'aurez pas trop de mal à trouver des munitions pour vos armes. Du simple flingue au fusil à pompe, en passant par le lance-flamme, si tant est que vous ayez réussi à en obtenir tous les composants pour le fabriquer. Ici avoir une arme vous donnera un très gros sentiment de puissance. Ce sentiment ne durera pas, car les munitions s'épuisent vite, et ce, même si vous parvenez à vous les fabriquer vous même. Vous vous retrouverez à déambuler dans les couloirs avec pour seul ami, un couteau de poche. Pour vous aider, vous pourrez bien sûr compter sur les plantes de soin, ou même les combiner avec d'autre objets pour en obtenir des solutions beaucoup plus performantes.

 

Le must de l'immersion reviendra tout de même à l'utilisation de la VR. Préparez vous à trembler, voir même, prévoyez un paquet de couches, car tout ce qui à été dit avant s'en retrouve renforcé. Le casque VR sur la tête, le casque audio sur les oreilles, et vous serez totalement happé dans le jeu, si bien, que vous aurez l'impression de ne pas avoir d'échappatoire. Alors certes en VR on perd en qualité graphique, mais il est clair que la puissance de l'immersion passe largement au dessus de ce défaut tant le reste est bon. De plus, rejouer une partie, et ce, même sans changer la difficulté peut totalement changer certaines situations. Se débarrasser d'un boss peut se faire de plusieurs façons. Et puisqu'on en parle, on regrettera que les batailles contre les boss soient bien trop souvent jouées sans trop de saveur.

Cette édition Gold s'accompagne de tous les DLC gratuits et payants déjà disponibles. On appréciera que contrairement à ce qu'on a pu voir dans le test de Dead Rising 4 Franck's Big Package, ces contenus bonus sont directement inclus dans la galette (à part « Pas un héros »). Pas de temps à perdre donc à devoir les télécharger pour pouvoir en profiter. On aura ainsi droit à des modes de jeu qui ne seront pas vraiment sensationnels comme le 55ème anniversaire de Jack. Ici vous devrez parcourir la maison dans tous les sens afin de trouver de quoi nourrir un Jack Baker qui a grave la dalle. Vous aurez un laps de temps pour réaliser cette mission atypique qui, avouons le, enlèvera sans aucun doute ce qui fait le charme de notre vieux Jack. Bien sûr, des monstres rôdent dans les parages, et le fait de les éliminer figera un petit peu la jauge du temps qui s'écoule. Si vous n'arrivez pas à remplir l'estomac de Jack à temps, vous avez perdu.

 

 test resident evil 7 8

 

Autre mode de jeu disponible, Ethan doit mourir. Ici, vous incarnez Ethan, le héro principal de ce Résident Evil 7. Ce mode de jeu veut votre mort à tout instant, et c'est donc par une difficulté extrême que cela se traduit. Vous pourrez trouver des caisses sur votre chemin, vous donnant des items plus ou moins importants, comme du soin, des armes etc... seulement, chaque caisse contient un item aléatoire, et vous devrez vous débrouiller avec. La difficulté est vraiment relevée et avancer plus de trois mètres tient du miracle. Rigolo sur le coup, ce mode aura facilement tendance à vous dégoutter par la suite.

 

test resident evil 7 12
test resident evil 7 13
test resident evil 7 14

 

On aura aussi droit aux cassettes interdites. Au nombre de 4, ces cassettes vous permettrons d'en savoir un peu plus sur ce qui est arrivé à Klancy. La première cassette, vous fera vivre un cauchemar dans lequel vous devrez survivre jusqu'à l'aube. Dans la seconde, vous serez attaché sur un lit dans une chambre. Il vous faudra trouver le moyen de vous enfuir sans éveiller les soupçons de la mère de famille. Viendra ensuite la 3ème cassette nommée « Vingt et un ». Dans cette cassette on vivra une partie de Black Jack aux règles bien particulières et sanglantes. Viendra ensuite la 4ème et dernière cassette. Dans celle là, vous incarnerez Zoé, et vous découvrirez ce qui s'est réellement passé, le soir où tout a basculé dans la famille Baker, et pourquoi ils sont devenus ce qu'ils sont. Il vous faudra trouver le moyen de vous enfuir, votre père et votre mère à vos trousses. On y retrouve les principes de base de ce RE7, avec un point de vue légèrement différent, mais tout aussi dérangeant.

 

 

Autre DLC intéressant dans cette galette, c'est « La fin de Zoé ». Ici vous ferez la connaissance de Joe Baker, le frère de Jack. Cet espèce de gros nounours aux allures d'une armoire à glace fera tout ce qu'il faut pour sauver sa nièce. Ce DLC a la particularité de vous placer dans la peau d'un membre de la famille Baker, qui devra faire face au danger avec ses poings. Pas de pistolet ou autre fusil à pompe ici. Seuls les gauches et les droites comptent. D'une durée de vie assez courte, ce DLC aura de quoi changer le sentiment de peur constante en sentiment de puissance, malgré l'absence des armes. Joe cogne dur et fort, et il n'est pas là pour enfiler des perles.

Pour finir du coté des DLC de cette édition Gold de Résident Evil 7, on parlera de « Pas un Héros ». Ici vous incarnez un personnage emblématique de la série, Chris Redfield. Votre mission principale sera d'extraire Lucas, le fils de la famille Baker. On laisse de coté ce que ce RE7 nous a offert jusqu'à présent, car ici, pour faire face aux Mycomorphes, vous aurez à votre actif tout un arsenal. Couteau, fusil d'assaut ou encore grenades seront dans votre inventaire dès le début. On sera surpris par le nouveau physique de Chris. Fini la coupe de cheveux style beau gosse, bonjour le coté plus classique qui ressemble un peu, il faut l'avouer à un certain Ryan Reynolds.

 

Le scénario se montre un peu plus profond qu'il en l'air, et renforcera le background de Résident Evil 7. On appréciera le changement d'atmosphère de ce Not a Hero, tout comme le fait qu'on retrouve les principes fondamentaux propres à la série, qui sera de devoir déambuler dans les couloirs labyrinthiques, afin de trouver toutes sortes d'objets qui nous permettrons de continuer notre progression.

 

test resident evil 7 23
test resident evil 7 17
test resident evil 7 60

 

Quoi qu'il en soit, ce Résident Evil 7 gagne en intensité par son passage en vue subjective, casque VR ou non. Capcom nous signe là un titre qui revient bien aux sources, jouant avec nos nerfs de façon continue, avec pour réel temps de pause, les safe rooms qui vous permettrons de sauvegarder votre partie ou encore d'échanger une partie de votre inventaire avec un coffre dans lequel vous stockerez plus facilement les items que vous trouverez. Cette Gold Edition propose suffisamment de contenu, et il serait dommage de passer à coté.

 

On aime
  • Le renouveau de la série
  • L'ambiance en VR
  • Le gameplay orienté VR
  • Jack Baker en mode nemesis
  • Le sentiment d'insécurité
  • L'ambiance sonore
  • Les DLC présents sur le disque...
On aime pas
  • Sauf celui de Not a Hero
  • Grosse différence de graphismes entre PC et PS4
  • Une difficulté un poil trop basse
  • Quelques textures baveuses

 

 

Note finale : 16/20

 

 

Informations supplémentaires

  • Plus d'articles:
    All Items
    Actu jeux vidéo
    Vidéos jeux vidéo
    Show More LOADING... NO MORE ITEMS
Lu 966 fois Dernière modification le mercredi, 24 janvier 2018 09:05

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

Nos partenaires youtubeurs :

Contactez nous pour devenir partenaire

agentkaiser23 profile image e1ae4065b322ca31 300x300

actugame.net est un site totalement indépendant.

© Copyright 2015 - 2017 actugame.net. Tous droits réservés. Toute copie complète ou partielle est formellement interdite.

Contact | L'équipe | Informations légales | C.G.U


 

Annuaire.pro Jeux video | Sur Noogle.fr

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts