Test de Pirate Flight sur PSVR

Écrit par / Tests / jeudi, 21 juin 2018 23:37

Parmi les jeux en réalité virtuelle qui nous permettent de prendre de la hauteur sur PSVR, on retrouve Ultrawings, qui est axé simulation de vol; mais on a aussi droit à Pirate Flight, qui lui, nous propose une version plus arcade de l'aviation.

 pirate flight

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Andreas
Sortie France : 01 Mai 2018
Genre(s) : Aviation arcade
Mode(s) : Jouable en solo

 

Pas de scénario pour ce titre qui se veut, comme l'indique Andreas, son développeur, être un jeu à la prise en main rapide et où le fun vient immédiatement. Et de ce coté là, on peut dire que Pirate Flight s'en sort plutôt bien. Les commandes sont simples, et ne seront pas difficiles à maîtriser. Une touche pour accélérer, une autre pour tirer, et le joystick gauche seulement pour diriger notre avion. Car oui, Pirate Flight utilise uniquement la manette Dual Shock 4. Si vous espériez pouvoir utiliser les moves dans ce jeu, c'est loupé.

Test pirate flight psvr 2

 

Le titre nous propose trois types d'épreuves. La première vous demandera de traverser des anneaux sur un tracé défini. La deuxième vous proposera de faire la course contre d'autres avions. Et pour finir, les épreuves de tir, où vous devrez piloter avec adresse pour tirer sur des ballons. Pirate Flight propose trois mondes différents, l'île des pirates, la jungle des dragons, et le château de glace. Sur chaque monde, vous aurez dix épreuves de chaque catégorie à réussir pour remporter des étoiles.

 

Test pirate flight psvr 4
Test pirate flight psvr 5
Test pirate flight psvr 10

 

Les étoiles vous permettent d'une part de débloquer les mondes suivants, puisque vous commencerez sur l'île et qu'il vous faudra 60 étoiles pour aller dans la jungle, puis 120 étoiles pour aller au château de glace. Mais les étoiles vous permettent également de débloquer jusqu'à 10 pilotes. Si les skins sont différents, il faut savoir que ces pilotes n'auront qu'une petite touche esthétique dans le jeu, puisque, aucun n'apportera de changement au gameplay.

 

Un gameplay, comme je l'ai dit, qui est relativement simple à prendre en main. Et ce, même en désactivant le mode facile ainsi que l'unique option de confort disponible. Que vous soyez en mode facile ou non, le jeu reste relativement simple. Seules les dernières étapes de chaque catégorie offrent un petit peu de challenge sans pour autant devenir difficile ou insurmontable. Les sensations de vol sont moins prononcées que sur Ultrawings, mais il est agréable de noter que Pirate Flight tourne à 90 FPS constant. Ce qui est un très bon point pour la cinétose, qui ne se fait à aucun moment ressentir.

Dans chaque épreuve, vous croiserez des cœurs. Ces derniers vous permettent de refaire le plein de carburant. Si la jauge arrive à zéro, la partie se termine et vous devrez recommencer. Il est dommage de voir que ce type de jeu ne propose pas de mode "vol libre". Ne serait-ce que pour se laisser aller et se balader dans l'un des trois petits mondes proposés, juste pour le plaisir et la détente. Peut être que le jeu le proposera dans de futures mises à jour; mais actuellement, ce n'est pas le cas, et on se doit d'en tenir compte.

 

 

Les graphismes se veulent simples, mignons et colorés; un peu comme si on évoluait à travers un cartoon. Mais la bande son, par contre, devient très vite agaçante. D'une part, à cause de l'unique musique qui tourne en boucle; d'autre part à cause des bruitages qui font vraiment vieux jeux de l'époque 16 bits. Ça va du bruit des moteurs d'avions, du battement d'ailes des dragons, au passage dans les anneaux, en passant par tirs ou même, à quelques rares exceptions, le bruitage des crashs. Il est peu probable que de ce côté-là, quelqu'un y trouve son compte.

 

Test pirate flight psvr 25
Test pirate flight psvr 16
Test pirate flight psvr 13

 

Pirate Flight est donc un jeu indé d'aviation arcade qui ne sera pas exigeant. C'est le genre de jeu qui sera agréable pour découvrir le petit monde de la VR, et qui plaira sans doute aux plus jeunes. Mais c'est aussi un titre qui ne contentera pas les joueurs de réalité virtuelle plus exigeants, qui eux, se tourneront d'avantage vers Ultrawings ou autre space shooter.

 

On aime
  • Prise en main simple
  • C'est mignon
  • Pas prise de tête
  • Pas de motion sickness
On aime pas
  • Trop simple
  • La musique redondante
  • Le sound design en général
  • Pas de multijoueur
  • Pas de mode vol libre

 

 

Note finale : 10/20

 

 

Informations supplémentaires

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Heure par heure

Commentaires

Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.
J'espère qu'on aura Kid Chameleon ...
venusmemnoch posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
Merci beaucoup ...
Kawaiyou posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
exactement ce que je pense ce test ! Bravo...

Tipeee

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts