mercredi, 04 juillet 2018 23:43

Test de MXGP Pro sur PS4 _ quand la simulation prend le pas

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après une perte de vitesse de la part du studio Milestone, il était temps de prendre un virage bien négocié pour se choisir une branche entre arcade et simulation. Et c'est vers cette deuxième option que le studio s'est tourné pour nous sortir le tout nouveau MXGP Pro. Bon choix, mauvais choix ? C'est ce que je vous propose de découvrir.

 test mxgp pro ps4 1

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Milestone | Bigben Interactive
Sortie France : 29 Juin 2018
Genre(s) : Course de moto (MX)
Mode(s) : Jouable en solo | Jouable en multi

 

Avant de commencer à jouer, on est invité à se créer un personnage. Quelques pré-configurations de bases pour avoir un visage, pas des plus gracieux qu'on puisse trouver, avec des textures qui ont du mal à charger. Possibilité de se créer pseudo, nom d'écurie, et même de choisir son constructeur de départ. Ce n'est qu'après ses quelques minutes de personnalisation sommaires que vous pourrez commencer à jouer, en étant directement mis en scène non pas sur une course, mais dans le Compound. Sorte de menu interactif depuis lequel vous allez pouvoir tout gérer. Bien sûr si besoin est, un menu rapide est aussi disponible.

test mxgp pro ps4 8

 

Mais qu'est ce que le Compound exactement ? En fait il s'agit d'un espace libre dans lequel vous allez pouvoir vous entraîner grâce à des tracés tournés soit vers le MX, soit vers le SX (un de chaque), ou directement partir en balade sur des sentiers étroits en pleine forêt. Si l'idée peut être bonne, on regrettera tout de même la petite taille de ce Compound. A peine a t-on le temps de faire une accélération que nous voilà déjà de l'autre coté. De plus il est regrettable de voir que le jeu peine à nous afficher une frame constante quand justement nous sommes en pleine forêt. Le Compound était une belle idée, seulement ici trop peu exploitée pour pouvoir réellement donner une bonne impression sur son utilisation.

 

test mxgp pro ps4 15
test mxgp pro ps4 16
test mxgp pro ps4 17

 

On préférera se tourner rapidement vers le menu principal, afin de sélectionner l'un des modes de jeux disponibles. A savoir en solo, les modes grand prix ; contre la montre ; carrière et championnat. Les grand prix sont en fait de simples courses sur lesquelles on va pouvoir s’entraîner, avec ou sans IA, et les options qu'on souhaite. Notamment au niveau de la difficulté de l'I.A, mais aussi au niveau de la physique en elle même, avec une option sur trois crans : standard ; semi pro et pro. Et c'est justement cette option qui va apporter tout l’intérêt du jeu. Et accessoirement apporter un très bol de rage pour les novices. Ici Milestone à pris le parti prix de la simulation. Et bien que quelques pètes sec trouveront toujours quelque chose à redire en disant que le jeu est encore trop arcade, on ne peut que saluer les efforts qui ont été fait pour ce MXGP Pro.

 

Notamment au niveau de la physique. Mais attention tout de même puisque cette même physique n'est pas sans défauts et propose encore quelques bugs. Si dans les catégories standard et semi pro, on arrive encore à s'en sortir avec nos quelques réflexes d'avant, en catégorie pro, il est clair qu'il va falloir en apprendre de nouveaux. Car ici, votre moto ne sera pas un être docile et facile à dompter. Les quelques défauts sur les tracés vous la feront partir dans tous les sens. A vous de compenser avec le joystick droit, pour jouer sur le transfert de poids du pilote afin de garder l'équilibre. Équilibre qui peut très vite partir dans tous les sens. Accélérer doit se faire avec précision, une pression trop forte et c'est la chute. Idem pour le freinage. Si les freins arrières vont faciliter les dérapages, les freins avant, eux, sont à utiliser avec méfiance, sans quoi vous passerez par dessus votre guidon le temps de le dire.

Couplez ceci avec les virages dans lesquels vous devrez pencher le corps du pilote dans la bonne direction, et ça vous donnera une idée de ce que représente cette physique pro de MXGP Pro. Seulement voilà, comme je l'ai dis un peu avant, elle n'est pas sans défaut, et il à été remarqué qu'en pro, votre moto va avoir tendance à buter sur des micro murs invisibles. La chute est assurée plus vite qu'il n'y parait. A d'autres moments encore, se prendre un panneau à pleine vitesse ne causera pas de chute, allez comprendre... Ceci ne serait pas bien méchant si l'I .A n'était pas complètement cheatée. Même en normal, vos concurrents gérée par l’intelligence artificielle, ont tendance à aller plus vite. Ils suivent une ligne bien définie, ne font que très peu d'erreurs (et encore dans ce cas là, ça ne concerne que les derniers), sont capable de coller des temps de malades, et quand il vous rentrent dedans, eux, jouissent d'une espèce d'immunité politique les empêchant de se vautrer avec vous.

 

 test mxgp pro ps4 36

 

Résultat, vous vous retrouvez par terre à les regardez partir et continuer leur tracé comme si de rien n'était. Résultat assez frustrant il faut le reconnaître. Un apprentissage sera donc de rigueur pour venir à bout de MXGP Pro. Et c'est pour ça qu' une section d’entraînement existe pour apprendre à doser comme il faut les atterrissages, le freinage, les virages, ou encore les fameux scrubs. Sous se nom bizarre pour ceux qui ne connaissent pas, se cache une technique de pilotage qui consiste à pencher la moto fortement d'un coté au moment d'un saut, afin de rester le plus près possible du sol et donc éviter de perdre du temps. Bien sûr, en plus des différentes motos mises à disposition et la physique, d'autres paramètres sont à prendre compte pour tenter de remporter les courses. C'est donc tout naturellement qu'on se tournera vers les réglages de la moto.

 

test mxgp pro ps4 2
test mxgp pro ps4 3
test mxgp pro ps4 14

 

Les curseur devront être touchés avec parcimonie, car la différence entre un réglage et un autre se fait vite ressentir. On regrettera quand même qu'il n'est pas possible de tester les différents réglages avant de lancer une course. Pour ce qui est des autres modes de jeux disponibles, le championnat vous fera courir sur 19 courses les unes à la suite des autres, tandis que le mode carrière se divisera en deux catégories. Normale et extrême. Ces deux catégories peuvent être jouées en même temps avec des progressions indépendantes l'une de l'autre. Si la première offre des options entièrement personnalisables, la deuxième bloque toutes les options de course et désactive le rembobinage (qui permet de revenir en arrière si on se loupe un virage par exemple). En contre partie le mode extrême vous permettra de gagner plus de crédits.

 

 

Reste le multijoueurs qui est relativement basique dans sa conception, puisque vous ne pourrez choisir de serveur (du moins sur console), ni même configurer quoi que ce soit. En tout cas pas pour les parties rapides. Vous pouvez quand même créer une partie si le cœur vous en dit, et choisir entre MXGP ou MX2, pour des grand prix ou des championnat pouvant aller jusqu'à 17 courses. Les serveur ont l'air de tenir la cadence, mais il est clair que jouer en ligne revient à prendre part à un rassemblement de joyeux fouteurs de merde. Car ici on est pas dans Gran Turismo Sport, et il n'existe aucune pénalité pour les trous de bals sans fair-play qui n'hésitent pas une seconde à vous rentrer dedans pour vous envoyer dans le décor. Les courses deviennent donc un véritable champ de bataille, ce qui enlève bien du charme à MXGP Pro.

test mxgp pro ps4 37

 

Là où le jeu pêche sur PS4, c'est du point de vu des graphismes. Il est clair qu'il ne révolutionnera en rien ce qui se fait déjà. Les textures son souvent floues voir baveuses. Et si les décors ne sont pas franchement vilains, MXGP Pro est quand même mal optimisé. Dans le Compound par exemple, il est pas rare d'avoir droit à des ralentissements. Idem pour les courses si vous avez un peu trop de monde à l'écran, surtout entre la ligne de départ et le premier virage. Difficile dans ce cas de réaliser des holeshots. Le tout manque de détails, et il suffit de jeter un œil sur le mode photo pour se rendre compte que la plupart des textures utilisées pixelisent si on s'en approche d'un peu trop prés. On finira par dire aussi que certaines de ses textures ont du mal à charger, mais on appréciera la déformation du terrain à chaque passage des engins.

 

test mxgp pro ps4 38
test mxgp pro ps4 39
test mxgp pro ps4 40

 

La bande son quand à elle est plutôt agréable dans les menus, avec une ambiance électro festive, et si les bruits des moteurs peuvent se montrer assez vrais dans l'ensemble, on remarquera tout de même que certaines motos ont encore un peu trop le bruit de tondeuse à gazon. C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Ce qui gêne le plus, bien qu'on puisse comprendre que le choix soit fait pour coller au mieux avec le réalisme des courses de MX, c'est le manque de musiques pendant les courses. Il aurait été sympa d'en mettre et d'inclure une option permettant de les désactiver ou non. Non, ici, vous n'aurez pour seule musique, que le bruit des moteurs et des spectateurs quand vous passez devant eux. Dommage.

 

On trouve dommage également de ne pas trouver de mode VR. Ce jeu aurait donné de très bonnes sensations sur les pistes pour ceux qui possèdent un PSVR ou autres Oculus ou Vive. Même si il n'avait s'agit que d'un mode simple un peu comme pour Gran turismo Sport, ça aurait donné une plus valus non négligeable. Quoi qu'il en soit, dans l'ensemble, MXGP Pro reste un bon titre, qui fera sans aucun doute rager les nouveaux venus, qui devront passer par une phase d'apprentissage pour prendre du plaisir. Les habitués quand à eux trouveront là un titre qui se trouve enfin une voie, et qui laisse augurer du bon pour la suite. En tout cas, c'est tout le bien qu'on lui souhaite.

 

On aime
  • La déformation du terrain
  • Les scrubs
  • Gestion du poids du pilote
  • Deux modes carrière indépendants
  • Motos en 4 temps ou en 2 temps
  • Choix entre MXGP et MX2
  • La physique en mode pro...
On aime pas
  • ...mais un peu bueuguée
  • Compound un peu inutile
  • Pertes de framerate quand trop d'informations à gérer
  • Textures longue a charger et floues
  • Temps de chargements nombreux et longs

 

 Vidéo de gameplay non commentée

 

 

 

 

Note finale : 16/20

 

 

Informations supplémentaires

  • Plus d'articles:
    All Items
    Actu jeux vidéo
    Vidéos jeux vidéo
    Show More LOADING... NO MORE ITEMS
Lu 760 fois Dernière modification le jeudi, 05 juillet 2018 00:08

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

Nos partenaires youtubeurs :

Contactez nous pour devenir partenaire

agentkaiser23 profile image e1ae4065b322ca31 300x300

actugame.net est un site totalement indépendant.

© Copyright 2015 - 2017 actugame.net. Tous droits réservés. Toute copie complète ou partielle est formellement interdite.

Contact | L'équipe | Informations légales | C.G.U


 

Annuaire.pro Jeux video | Sur Noogle.fr

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts