Test de Just Cause 4 – un retour aux sources ni bon ni mauvais

Écrit par / Tests / dimanche, 23 décembre 2018 10:26

Dans la série des jeux explosifs, Just Cause se pose là. Après un troisième épisode plutôt mitigé, voir en dessous des deux premiers, les fans attendaient ce quatrième opus au tournant. L'ami Rico Rodriguez est de retour, mais est ce que sa panoplie du parfait pyromane sera suffisante ?

 Just cause 4

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Square Enix | Avalanche Studios
Sortie France : 04 Décembre 2018
Genre(s) : Action
Mode(s) : Jouable en solo

 

Après les aventures à Medici, notre agent de la casse préféré est de retour pour en découdre directement avec la main noire. Ce groupuscule déjà bien établi dans les épisodes précédents, sera bien au cœur de l'intrigue. Le scénario se veut relativement simple, avec quelques touches d'humour plutôt bien placé, mais demandera tout de même un certain temps pour être bouclé. Ceci est dû au fait d'une progression principale dans laquelle vient s'imbriquer plus ou moins obligatoirement des événements annexes.

test just cause 4 ps4 1

 

Pour expliquer ça du mieux possible, et pour essayer de le faire simplement, disons que, et ça fait justement parti d'une des nouveautés du jeu, la map, aussi grande soit-elle, est divisée en secteur qu'il vous faudra libérer au fur et à mesure pour pouvoir progresser. En effet, certaines missions, pourtant principales, ne seront pas accessibles tant que les missions secondaires qui y sont liées ne seront pas remplies. De quoi revoir notre façon de faire, du moins en ce qui me concerne, puisque je suis du genre à taper l'aventure principale d'un coup, puis de me focaliser ensuite sur les missions secondaires. On notera quand même le fait de passer les missions dans la priorité de notre choix, ce qui nous laisse au final une bonne liberté dans la progression générale.

 

test just cause 4 ps4 2
test just cause 4 ps4 7
test just cause 4 ps4 13

 

Cette organisation à donc de quoi augmenter la durée de vie du soft de manière déguisée. Il faut quand même reconnaître que la recette fonctionne. Tant et bien qu'on se laisse prendre au jeu sans réellement y accorder trop d'importance. Pour libérer ces zones justement, il vous faudra compter sur l'aide de l'armée du chaos. Cette faction rebelle qui se bat elle aussi contre la main noire, fait justement partie intégrante du gameplay de progression, sans pour autant en être un élément clé. Dans les faits, vous devrez détruire un maximum d'installations ennemies pour enrôler de nouvelles recrues. Une fois le nombre nécessaire à disposition, vous pourrez donc leur demander d'avancer sur la map pour étendre votre zone d'action, et donc repousser la ligne de front ennemie.

 

Bien que l'idée paraisse bonne, tout ceci reste quand même anecdotique, puisque il vous faudra simplement passer par le menu et cliquer sur un point d'intérêt pour le valider. D'autres missions secondaires quand à elles permettront de débloquer de nouvelles aptitudes à votre fidèle grappin. Élément phare de la série, et meilleur ami de Rico, le grappin se voit maintenant doté de quelques améliorations amusantes. Au nombre de trois seulement, mais chacune upgradable, vous pourrez donc y attacher des ballons pour faire planer des objets (ou des ennemis), utiliser un treuil pour ouvrir de grosses portes bien lourdes, ou encore un propulseur pour...propulser les objets au loin (ou les ennemis, ça va de soi).

Et face à des ennemis dont l'I.A n'est pas des meilleures, votre grappin ne sera pas votre unique allié pour semer de désordre. Vous pourrez donc compter aussi sur votre parachute ainsi que votre wingsuit. Le trio opère de manière plus fluide dans ce Just Cause 4, et il est vraiment facile de passer de l'un à l'autre à tout moment, par une simple pression de touche. On notera quand même quelques bugs qui résident ici et là, souvent accompagnés de quelques soucis de caméra, qui peut se montrer un peu capricieuse, et avoir du mal à ce placer là où il faut. Et bien que les éléments proches deviennent transparents, il est pas rare d'avoir un peu de mal avec la lecture de ce qui se passe à l'écran.

 

 test just cause 4 ps4 40

 

Ce qui est bien dommage pour un jeu de cette trempe où l'action tien une place plus qu'importante. Car si vous vouliez de l'action, vous allez être servi. Et pas qu'un peu. Si on pu voir que le trio grappin, parachute, wingsuit peut faire des ravages en terme de déplacement, vous aurez aussi souvent recourt à toutes sortes d'armes pour remettre un peu d'ordre. Lances grenades et autres lances roquettes, viendront s'ajouter aux fusils d’assaut, fusils à pompe, sniper etc... On reste dans du conventionnel, mais en très grosse quantité. Attention quand même aux munitions limitées. Cette limite qui apporte un peu de frustration en plein gunfight quand vous devrez partir à la recherche de munitions ou d'une autre arme.

 

test just cause 4 ps4 23
test just cause 4 ps4 25
test just cause 4 ps4 27

 

Outre les armes a feu, vous pourrez également compter sur de l'armement plus lourd, comme des hélicoptères, ou encore des tanks. Bien d'autres véhicules seront également mis à votre disposition, si vous ne souhaitez pas traverser la map en voyage rapide. Des scooters, des avions, des deltaplanes, sans oublier différents types de voitures seront donc de la partie, et on appréciera le fait que la plupart sont assez maniables. Et puis, c'est toujours marrant de crasher quelque chose quelque part pour tout faire péter. Bref, vous l'avez compris, avec tout ça, Just Cause 4 s'inscrit dans la droite lignée de ses prédécesseurs, et offre un bon terrain de jeu pour un défouloir intense.

 

 

Mais tout n'est pas rose quand on veut foutre une trempe à la main noire. Et Just Cause 4 accuse le coup. Comme les épisodes précédents, il souffre de sérieux problèmes techniques sur le plan visuel. Les graphismes, en tout cas sur PS4, sont très loin de faire honneur à la console. On peut noter une forte baisse de frame redondante, un cliping et un aliasing un peu trop présent, des textures qui ont du mal à se charger, quand ce n'est pas tout simplement les couleurs qui se mettent à déconner suite à une forte saturation des lumières hautes. Alors certes, les graphismes ne font pas tout, mais on est quand même obligé de sanctionner ici, tant on s'éloigne des standards actuels. On remarquera aussi, un level design qui, bien que très vertical, n'est pas sans rappeler un certain Far Cry 3, dans son ambiance générale.

test just cause 4 ps4 60

 

Sur la bande son, on est plutôt pas mal. La VF reste correct et transpire de dialogues sortis des blockbuster américains sous testostérone. Quelques pointes d'humour ici et là, sans jamais verser dans le mélodrame. Ici on est là pour tout exploser, on le sait, on s'en contente. Les musiques quand à elles ne marqueront pas spécialement les esprits, nous laissant dans une ambiance qui rappelle un certain GTA, par la sélection de différentes radios quand on est dans un véhicule. A d'autres moments, quand, par exemple, on se met à planer un peu de temps dans les airs, une musique d'ambiance plutôt agréable se joindra à la balade, donnant un petit coté poétique au milieu du carnage général.

 

test just cause 4 ps4 69
test just cause 4 ps4 73
test just cause 4 ps4 76

 

Just cause est donc un titre ni bon ni mauvais. Il renoue avec le second épisode, sans pour autant y apporter trop de nouveauté. On reste en terrain connu, sans trop se mouiller. La map proposée est quand même conséquente et propose une forte verticalité s'accordant à merveille avec le gameplay très aérien du jeu, une certaine liberté d'exploration tournant autour de la mission finale située dans les hauteurs. L'arme ennemie, et donc centre de névralgie au scénario, qui permet de contrôler la météo, est finalement rendue anecdotique par quelques missions sans trop de saveur. Des défauts techniques trop présents graphiquement, mais qui passent finalement en second plan, tant la destruction massive reste le point le plus important.

 

On aime
  • L'ambiance explosive
  • Une maniabilité plus fluide
  • Une grande map et verticale
  • Action action action
  • Bonne durée de vie
  • Pas mal de quêtes secondaires...
On aime pas
  • … mais répétitives
  • Caméra capricieuse
  • Graphismes à la ramasse
  • Aliasing et Cliping prononcés
  • I.A toujours bancale

 

 

Note finale : 14/20

 

 

Informations supplémentaires

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Heure par heure

Commentaires

Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.
J'espère qu'on aura Kid Chameleon ...
venusmemnoch posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
Merci beaucoup ...
Kawaiyou posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
exactement ce que je pense ce test ! Bravo...

Tipeee

Plus sur ce jeu

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts