Test de One Piece World Seeker – la piraterie en monde ouvert

Écrit par / Tests / vendredi, 15 mars 2019 14:00

Fort d'une grande notoriété, les jeux One Piece font souvent l'attente des fans avant de dévoiler des titres plutôt moyens, quand ce n'est pas tout juste passable. Pourtant, quelques audacieux tentent de nous sortir LE JEU One Piece qui saura mettre tout le monde d'accord. Et c'est donc avec ce nouvel opus, ici appelé One Piece World Seeker, que nous allons voir si on tient enfin le St Graal des jeux One Piece.

 Test One Piece World Seeker 1

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Bandai Namco
Sortie France : 15 Mars 2019
Genre(s) : Aventure | Beat'em All
Mode(s) : Jouable en solo

 

Et c'est par une scène cinématique du plus bel effet que le jeu démarre. Nous laissant entrevoir les différents héros de la série éponyme qui seront présents dans le jeu. Attention tout de même, car One Piece World Seeker nous propose de contrôler uniquement Monkey D. Luffy. Et c'est suite à cette introduction, que vous vous retrouverez sur l'île prison. Cette île a pour particularité de déborder de joyaux, ce qui à attiré l'attention de la Marine, divisant ainsi les habitants en deux factions. Les promarine, et les antimarines. Et comme l'équipage du chapeau de paille n'a pas la possibilité de passer inaperçu, il n'en faudra pas plus pour partir à l'aventure tout en échappant à vos poursuivants. Une aventure qui durera une moyenne de 20 / 25 heures, et dont on nous la promet la plus ambitieuse de toutes les aventures de Luffy et sa bande. Du moins sur console.

Test One Piece World Seeker 2

 

Mais on ne va pas se mentir, cette fois encore, One Piece World Seeker n'arrivera pas à nous embarquer avec lui. La faute à une ribambelles de choses qui entachent un peu toutes les facettes du jeu, et dont on va parler en détail. A commencer par le scénario, qui, sans vouloir spoiler, ne donnera que peu d'envie à vouloir avancer. La faute à une mise en scène en dent de scie, coupée et entrecoupée par un gameplay et des objectifs peu intéressants. Dans les grandes lignes, vous passerez votre temps à courir en long en large et en travers sur toute l'île, qui s'avère être assez petite au passage, afin de trouver un personnage, discuter avec lui par texte, sans même un doublage complet des paroles, pour au final partir à l'autre bout de la map pour récupérer deux ou trois objets, avant de vous rendre ailleurs encore parce que vos compagnons ont changé de place.

 

Test One Piece World Seeker 3
Test One Piece World Seeker 4
Test One Piece World Seeker 5

 

Vous avez trouvé ce passage ennuyeux à lire ? Tant mieux, car c'est justement le sentiment qui va avec le fonctionnement général de One Piece World Seeker. L'ennuie nous guette très vite, et ne nous lâche pas. Et ce, même si à un moment on a l'impression que les choses vont enfin démarrer... mais non... Les multiples allers retours auraient gagnés avec une meilleure fluidité dans les déplacements. Mais ici, Luffy ne sait pas faire de volte face, et préférera décrire un arc de cercle assez long. Autant dire qu'en cas de virage au dernier moment, et c'est la rencontre assurée avec un obstacle. Idem pour les compétences liées aux déplacements. Le Gum Gum Rocket par exemple semble intéressant, mais dans la pratique se montre plus approximatif qu'autre chose.

 

Viser un rebord où s’agripper et être propulsé plus loin demandera une certaine maîtrise, mais là encore, ça manque de fluidité. Il est pas rare d'avoir du mal à enchaîner les projections, quand bien même le level design le permet. Il en résulte une perte de temps continuelle, alors qu'on pensais justement en gagner avec ce système. Mais ce n'est pas tout. Car ici, même le rebond sur un mur ou une roche est plus ou moins approximatif. Des fois ça passe nickel, d'autres fois non, sans trop savoir le pourquoi du comment. Et quand on regarde les compétences générales qu'on peut débloquer grâce à un arbre dédié, moyennant des PC qu'on récolte en finissant les différentes missions, on se rend compte que celles proposées ne sont finalement pas si attrayantes que ça.

D'une part à cause de la difficulté du jeu. En normal, on est même presque capable d'avancer sans le moindre upgrade. L'I.A des ennemis reste relativement basse, et ils sont trop peu nombreux pour réellement poser de problèmes.Monter d'un cran la difficulté propose un autre challenge, peut être même un peu trop corsé. D'autre part car les compétences proposées sont bien souvent mal exploitées. Ce qui rejoint aussi le point précédent sur la difficulté. Un ennemis lambda (en normal) tombe avec seulement trois coups portés. Hors les compétences Gum Gum Rafale et Gum Gum Bazooka s'activent au quatrième coup. Ajoutez à cela un système de lock fastidieux, et vous aurez une chance sur deux de porter l'une de ces deux attaques dans le vide. Il reste les attaques ultimes, aux effets assez ravageurs et à la mise en scène plutôt agréable. Seulement, pour les déclencher, il vous faudra remplir votre jauge de tension.

 

 Test One Piece World Seeker 7

 

Les plus grosses attaques demandent jusqu'à trois niveaux de cette jauge de tension. Seulement, pour la remplir, il faut taper de l'ennemi, et pour la conserver, il faut en taper d'autres encore. Car si vous restez inactif sur l'attaque, votre jauge commencera à descendre à une vitesse fulgurante. Et comme vous ne croiserez quasiment personne sur qui taper, vous comprendrez vite que ces attaques ne servent que trop rarement. Et si vous espérez pouvoir la remplir en tapant sur un gars un peu plus costaud que les autres, ce dernier aura rendu l'âme avant que votre jauge de tension ait atteint le premier palier (je parle toujours en difficulté normale, avec un cran au dessus les choses se montrent plus intéressantes en combat). Dans la théorie, on retrouve une chose intéressante également. Les attribut du fluide perceptif ou offensif.

 

Test One Piece World Seeker 8
Test One Piece World Seeker 9
Test One Piece World Seeker 10

 

Sur la papier, on peut switcher de l'un à l'autre pour modifier notre approche. Le mode perceptif nous permet de jouer sur une approche plus orientée vers l'infiltration, avec la possibilité de jouer de l'esquive, ou encore de réaliser des tirs lointains. Le mode offensif quand à lui, est plus tourné vers le rentre dedans tête baissé, avec en prime la possibilité de bloquer les attaques physiques au corps à corps ou à distance. Vous l'avez compris, alterner entre les deux permet sur l'un d'esquiver, et sur l'autre de bloquer. Chose qui aurait pu être vraiment géniale si le passage d'un mode à l'autre avait été rendu plus bref. Impossible de switcher pendant un combos, ni même d'utiliser la compétence associée quand vous distribuez des coups.

 

 

 

Donc pendant les combats, on fini par bourrer la touche d'attaque, on tente une esquive uniquement si on a fini notre petit combo, et on ne penses même pas à switcher vers le mode offensif pour parer une attaque car on en a pas le temps. Et si vous avez commencé le combat en mode offensif, gardez bien en tête que tant que vous n'avez pas fini votre combo, vous ne pourrez pas le canceler pour vous mettre en garde et donc bloquer l'attaque de l'ennemi. Au final, on bourine, ça passe, ou ça passe, car de toute manière, ça ne peut que passer. Les moments de réels dangers sont vraiment trop rares pour essayer de jouer du mindgame et la fluidité trop pauvre pour vraiment enchaîner des combos. On est loin du potentiel d'un Devil May Cry 5 de ce coté là. A contrario, en difficulté plus élevée, notre jauge de vie descend très vite, et le manque de fluidité dans les actions devient vraiment handicapante.

Test One Piece World Seeker 11

 

Si les musiques ne marqueront pas nos esprits, elles ont quand même le mérite de s'accorder pour prévenir d'un danger, ou plutôt de l'apparition de trois pauvres gardes qui vous on repérés. En revanche, on ne peut que saluer la direction artistique qui rend hommage à la série originale de Eiichiro Oda, qui, en plus de superviser le jeu, à aussi créer deux personnages spécifiques à One Piece World Seeker : Jeanne et Isaac. L'animation de Luffy se veut fidèle et la map se présente plutôt bien malgré un level design pas toujours bien adapté aux compétences de notre capitaine au chapeau de paille. Les personnages secondaires, qui nous proposent des quêtes annexes aussi peu inspirées que les quêtes principales s'intègrent parfaitement à l'univers One Piece.

 

Test One Piece World Seeker 17
Test One Piece World Seeker 20
Test One Piece World Seeker 25

 

Sur le papier, One Piece World Seeker avait de quoi ravir avec ses bonnes idées. Malheureusement, en l’état, le jeu à du mal à convaincre. Une maniabilité pas vraiment soignée, des compétences plus ou moins inutiles, une difficulté très basse de base, qui enlèvera tout l’intérêt du titre. Bien sûr vous pouvez augmentez cette difficulté à tout moment, quitte à en baver salement, mais au moins, avec un peu plus de challenge, ça rendra le tout peut être plus cohérent et plus fun. En attendant One Piece World Seeker ne déroge pas à la règle, en se présente lui aussi comme un jeu moyen. Et ce n'est pas la possibilité de crafter son équipement qui relèvera la chose.

 

On aime
  • La direction artistique
  • Les attaque spéciales
  • Le fait de pouvoir augmenter la difficulté
  • La durée de vie plutôt correcte
On aime pas
  • Un scénario limité
  • La maniabilité qui manque de fluidité
  • Des compétences peu intéressantes
  • Les quêtes peu inspirées
  • Plutôt désertique
  • Une approche furtive anecdotique
  • Une possibilité de craft d'objet anecdotique aussi

 

 

Note finale : 12/20

 

 

Informations supplémentaires

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Heure par heure

Commentaires

Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.
J'espère qu'on aura Kid Chameleon ...
venusmemnoch posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
Merci beaucoup ...
Kawaiyou posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
exactement ce que je pense ce test ! Bravo...

Tipeee

Plus sur ce jeu

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts