Test de Beat Blaster sur PSVR – le fun qui manque de variété

Écrit par / Tests / mercredi, 10 avril 2019 00:19

Fraîchement débarqué dans le monde de la réalité virtuelle, Beat Blaster est souvent comparé à tord à Beat Saber. Si le Beat est bien dans la place, ce sont pourtant deux styles de jeux bien différents qui nous sont proposés. Voyons en détail ce que nous propose Beat Blaster.

 Beat Blaster HEader

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Ivanovich Games
Sortie France : 05 Avril 2019
Genre(s) : Arcade
Mode(s) : Jouable en solo

 

Dans le principe, Beat Blaster est tout simple. Chaussé de votre casque, il vous faudra parcourir un couloir au rythme d'une musique entraînante. Le but étant de traverser la ligne d'arrivée avant la fin de la musique. Pour corser le tout, sachez que chaque morceau est sectionné en plusieurs portions. Entendez par là que vous avez des sortes de checkpoint à passer, un peu comme si vous deviez traverser plusieurs salles les unes à la suite des autres.

test beat blaster 1

 

Là où les choses se corsent, c'est que les salles sont générée de manière totalement aléatoire. Ce qui veut dire qu'en cas de game over, vous recommencerez la même piste musicale, mais pas le même parcourt. Il en va de même pour les ennemis que vous rencontrerez et qu'il vous faudra détruire à l'aide de vos pistolets à rayon laser. Ces ennemis, peuvent vous tirer dessus, a vous donc d'éviter les projectiles, mais pas que. Car Beat Blaster se montre plus vicieux qu'il n'y parait. Chaque élément du décors est en fait un ennemis potentiel. Si vous touchez le moindre mur, le moindre rail, une porte, un ledge ou que sais je encore, ce sera le game over assuré. Vous l'avez compris, vous allez devoir rivaliser de dextérité avec Beat Blaster, car vous devrez foncer tout en tirant afin de gagner des points, mais aussi et surtout en évitant absolument tout sur votre passage. Dans le cas contraire, retour à la case départ. Et comme je vous l'ai dis, n'espérez pas apprendre le parcourt par cœur, puisqu'il changera à chaque fois.

 

test beat blaster 2
test beat blaster 3
test beat blaster 4

 

C'est d'ailleurs un des points positifs et négatifs du jeu. Les différents éléments apparaissent parfois au détour d'une porte, à peine traversée que vous vous retrouvez nez à nez avec un ennemis qui vous tire dessus. D'autres passages encore se révèlent retords de par le fait d'avoir des modules de décors disposés n'importe où, vous bloquant parfois le passage. Si les premiers parcours sont assez simples, de nouveaux modules animés feront vites leur apparition. Que ce soit des sortes de rails tournant à l'horizontal, ou encore des espèces d'enclumes tournoyantes dans les airs, quand ce n'est pas des rayons laser verticaux dont certains se déplacent latéralement. Pour ma part, malgré tous mes efforts, je n'ai pas réussi à passer la piste 11 avec ses tapis roulants me balançant à droite ou à gauche, avant de finir fracassé sur un mur. Oui parce que, souvenez vous, certains éléments apparaissent vraiment n'importe comment.

 

Pour les déplacements, Beat Blaster nous propose deux choix possibles. A savoir d'une part en faisant pivoter le casque en avant pour accélérer, en arrière pour ralentir (sans pouvoir vous arrêter pour autant), ou en vous inclinant à droite ou à gauche pour vous déplacer latéralement. L'autre méthode consistera à utiliser le mode direction basé sur votre regard. Regarder vers le bas pour avancer, vers le haut pour ralentir ou à droite et à gauche pour vous orienter dans la bonne direction.

Que ce soit l'un comme l'autre, il est clair que la sensibilité est bien présente, le jeu répondant au doigt et à l'oeil, vous permettant d'avoir une réactivité accrue, afin de vous sortir des différents pièges in-extremis. On saluera aussi le tracking des moves qui, même en condition lumineuse élevée, ne décroche pas le moins du monde. Beat Blaster propose aussi de jouer en mono flingue avec une simple DS4 ou encore avec l'AIM Controller. Mais il est clair qu'ici les moves restent le mieux adaptés pour profiter du jeu.

 

 test beat blaster 6

 

Si la bande son est plutôt agréable et sonne comme un air de dépravation totale sur une piste de danse d'Ibiza. On remarquera que le bruit des tirs quand à eux sont assez casse pied. Il en va de même pour les bips hyper aiguës, et au volume beaucoup trop élevé des options. Je crois avoir perdu le tympan gauche en voulant modifier la sensibilité. D'ailleurs les options sont assez restreintes. Vous pourrez modifier les volumes des musiques et bruitages, ainsi que la sensibilité liée au casque VR. Et ce sera tout.

 

test beat blaster 7
test beat blaster 8
test beat blaster 9

 

Beat Blaster repose donc sur ses faits uniquement. Car malheureusement, il ne propose pour le moment aucun autre mode de jeu. Ce qui est bien dommage. Si on peut voir qu'un petit Early Accès apparaît avant d'entrer en piste, on espère avoir un contenu plus étoffé dans un futur proche. Sans quoi, il finira vite par rester au placard numérique tant la redondance se fait vite ressentir. On est ici sur un titre totalement arcade sur lequel il sera bien de faire quelques parties ici ou là, sans pour autant en devenir un véritable blockbuster comme l'est devenu le fameux Beat Saber. On notera aussi un aliasing plutôt prononcé, malgré une direction artistique minimaliste en low poly. Si ce n'est pas forcément dérangeant en pleine partie, ça l'est un peu plus dans les menus quand on se rend compte qu'on à du mal à lire les différentes descriptions, ou encore le tableau des scores.

 

 

Sans pour autant être le jeu de réalité virtuelle de l'année, Beat Blaster se veut assez fun pour passer du bon temps. Actuellement il manque clairement de contenu. Des modes de jeu supplémentaires n'auraient pas été un luxe. Il souffre de quelques petits défauts qu'on lui pardonnera quand même, car il est clair que le jeu propose de quoi passer de bons moments, sans faire des game over, une frustration pour le joueur. Note importante, et malgré les différents changement de rythmes sur les accélérations et autres changements de directions, Beat Blaster ne souffre aucunement de motion sickness.

 

On aime
  • Pas de motion sickness
  • Prise en main rapide et efficace
  • Plusieurs modes de déplacements
  • Prise en charge des Moves, DS4 et AIM Controller
  • Difficulté progressive
  • Construction des parcours aléatoire...
On aime pas
  • … mais qui peuvent devenir des pièges infranchissables
  • Aliasing assez prononcé
  • Manque de mode de jeu
  • Répétitif pour le moment

 

 

Note finale : 12/20

 

 

Informations supplémentaires

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Heure par heure

Commentaires

Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.
J'espère qu'on aura Kid Chameleon ...
venusmemnoch posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
Merci beaucoup ...
Kawaiyou posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
exactement ce que je pense ce test ! Bravo...

Tipeee

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts