Test de Children of Morta

Écrit par / Tests / mardi, 29 octobre 2019 13:24

Le bébé de Dead Mage, Children of Morta se veut être un titre qui mélange les genres avec un penchant pour le hack'n slash narratif couplé à la sauce Rogue. Le tout dans une ambiance pixel art. Est ce que le jeu en vaut la chandelle ? C'est ce que je vous propose de découvrir sans plus attendre.

 test children of morta 1

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Dead Mage | 11bit Studios
Sortie France : 03 Septembre 2019
Genre(s) : BHack'n Slash
Mode(s) : Jouable en solo | Coop en local

 

La corruption est un mal qui se propage sur le mont de Morta. Faisant apparaître des monstres laissant derrière eux les ténèbres. Heureusement, pour veiller à la bonne santé du monde, la famille Bergson veille au grain. Vous devrez donc les accompagner dans leur quête de nettoyage. Mais la tâche ne sera pas facile, surtout en début de partie, car les monstres seront nombreux, les pièges présents, et vos capacités très limitées. Mais n'ayez crainte, les choses s'arrangeront au fur et à mesure de votre progression, et ce, malgré les nombreuses morts.

test children of morta 3

 

Car oui, entendez bien une chose, vous allez mourir souvent. Mais ce ne sera pas punitif pour autant. En fait, techniquement parlant, vos héros ne meurent pas vraiment, et ils sont téléportés à la maison familiale avant un dernier coup fatal. Et c'est avec ça que le scénario fonctionne aussi justement. Car vos nombreux retours forcés à la maison déclencheront de nouvelles scènes scénarisées, vous donnant l'évolution des choses, ou vous indiquant les rôles des différents membres de la famille Bergson.

 

test children of morta 26
test children of morta 23
test children of morta 22

 

Ce sera aussi l'occasion de déclencher de nouvelles quêtes secondaires, étroitement liées à la quête principale, mais qui, avouons le, de toute façon se réaliseront un peu en coup de chance. Par exemple, pour sauver un membre Bergson, il vous faudra trouver des ingrédients. Ingrédients que vous trouverez totalement au hasard en tuant des ennemis, ou en fouillant une pièce.

 

Ceci est dû au fait que à chaque fois que vous reviendrez dans un niveau, ce dernier aura complètement changé, de part sa génération procédurale. Donc hormis l'ambiance principale et le lot de monstres qui va avec, les lieux seront complètement différents, les pièges ailleurs et les pièces pas du tout au même endroit. Ce qui vous forcera finalement à toujours pousser l'exploration pour trouver des items de power up qui vous seront d'une grande aide.

Il en va de même pour le déblocage de nouveaux personnages jouables. Si il ne sont pas tous les 7 disponibles en début d'aventure, ils se rajouteront les uns à la suite des autres en fonction de l'avancement du scénario, ou en fonction de certaines quêtes que vous réaliserez. De plus, il est intéressant de savoir que chaque membre de la famille à son propre style de jeu, avec des capacités qui lui sont propres. Et jouer avec l'un ou l'autre peu changer bien des choses.

 

 test children of morta 2

 

Par exemple, le père attaque au corps à corps avec son épée et peut parer avec son bouclier, alors que l'une des filles joue la distance avec son arc tout en se déplaçant. Une autre des filles quand à elle tire des boules de feu, mais est incapable de se déplacer en même temps. Par contre, plus elle tire et plus les dégâts sont importants. Un des fils, lui, attaquera au corps à corps avec ses poings, mais peut cibler à distance (proche quand même) ses ennemis et réaliser un dash afin d'être le premier à porter le coup.

 

test children of morta 10
test children of morta 11
test children of morta 12

 

Voilà un exemple de ce jeu des 7 familles, qui donne une idée des différents styles que vous allez croiser dans votre aventure. Mais ce n'est pas tout, car, avec de l'expérience que vous gagnerez, vous pourrez débloquer des capacité spéciales pour chacun d'eux. Mais aussi pour tous les membres de la famille en même temps. Et mieux encore, jouer tel ou tel personnage fera aussi gagner des power up passifs à tous les autres membres. Vitesse, défense, attaque etc.. tout y passe. Finalement, on se forcera à jouer avec un perso dont on aurait pas spécialement voulu au départ, et on fini par l'apprécier.

 

 

Le bestiaire quand à lui à du mal à se renouveler, mais il se montrera quand même suffisamment retord de part son nombre. Certains attaquent aux corps à corps, d'autres à distance. Certains vous ralentissent, d'autres encore vous empoisonnent. Bien sûr, on retrouvera également des monstres plus puissants que d'autres, et dont certains font office de mini boss, rendant ce genre d'affrontement beaucoup plus nerveux, vous forçant à revoir votre placement constamment pour ne pas vous faire envahir. Pour terminer, chaque niveau se finira par un affrontement frontal avec le boss du coin. Ces derniers ne sont pas forcément mémorables.

test children of morta 8

 

Si on remarque une certaine redondance propre au genre de jeu proposé par Children of Morta, on appréciera en revanche sa patte graphique. Le jeu nous propose un univers tout en pixel art du plus bel effet. Certes les personnages font un peu tâche à coté des décors en ce qui concerne le design à proprement parlé. Mais ils jouissent en revanche d'une animation exemplaire. Chacun de nos 7 héros se voit attribué un caractère bien spécifique en fonction de l'animation de ses actions. Ce qui quelque part accentue aussi l'histoire qui les entoure.

 

test children of morta 13
test children of morta 14
test children of morta 15

 

Les décors quand à eux sont plus fins. Proposent des dégradés de couleurs et laissent transparaître l'ambiance malsaine qui hante les différents couloirs et dédales. On regrettera par contre une certaine répétition visuelle tout au long de notre aventure. Les différents lieux principaux se ressembles beaucoup, il n'y a que les couleurs principales qui changent, et ce n'est malheureusement pas la génération procédurale qui viendra changer la situation.

Coté bande son, Children of Morta souffre également d'une certaine répétition. Vos pérégrinations seront accompagnée d'une musique à la fois envoûtante et rébarbative. Heureusement, elle donne le ton et diffère un peu quand on est face une horde d'ennemis, histoire de faire gentiment monter l'adrénaline. Pour le reste, le bestiaire se reconnais au moindre son, tout comme certaines salles qui renferment des bonus. Mention spéciale tout de même à la voix off qui nous raconte l'histoire, complètement captivante.

 

Children of Morta est donc un jeu à la fois difficile, mais pas punitif. Nos différentes morts sont aussi synonyme de progression. Si dans l'ensemble le jeu s'en tire avec les honneurs, et un intérêt tout particulier pour nous faire avancer à pas de loup, il souffre tout de même d'une certaine répétition et d'un bestiaire qui à du mal à se renouveler sur le départ. Pour le reste, le titre joui d'une très bonne narration, avec en plus la possibilité de pouvoir y jouer en coop, mais seulement en local. Une mise à jour pour de la coop en ligne est prévue, mais on ne sais pas trop quand.

 

On aime
  • La qualité de décors
  • L'animation des héros
  • Une narration aux petits oignons
  • Une vois off envoûtante
  • 7 héros différents
  • Une difficulté non punitive
On aime pas
  • Le design grossier des héros
  • Les décors répétitifs
  • La musique répétitive
  • Pas de coop en ligne
  • Un bestiaire qui tarde à se renouveler

 

 

Note finale : 16/20

 

 

Informations supplémentaires

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Heure par heure

Commentaires

Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.
J'espère qu'on aura Kid Chameleon ...
venusmemnoch posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
Merci beaucoup ...
Kawaiyou posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
exactement ce que je pense ce test ! Bravo...

Tipeee

Sur les blogs

08 novembre 2019
PS4
Actualité Gaming
Les faits se sont passés à Blagnac, en région Toulousaine. Un gamer assidu à perdu la raison en jouant au dernier bébé de Kojima San, Death Stranding. ​Sorti le vendredi 8 novembre 2019, Death Stranding fait déjà parler de lui, mais pas forcément ...
07 juillet 2019
Uncategorized
 Je vous propose une série d'articles qui paraîtront au fur et à mesure et qui, je l'espère vous donneront une meilleure idée du travail que représente cette activité rêvée par beaucoup de gamers. Devenir testeur de jeux vidéo. Si il existe...
06 juillet 2019
PS4
 Vous n'êtes pas sans savoir que Death Stranding sort sur PlayStation 4 le 8 novembre 2019. Et de ce fait, je voulais revenir sur ce principe de connexion dont parle souvent Hideo Kojima concernant son jeu. Avant tout, connexion obligatoir...
04 juillet 2019
Rétro gaming
Pour la première fois depuis les sorties par les constructeurs d'anciennes consoles, des passionnés se sont réunis pour créer une petite merveille contenant des milliers de jeux. Depuis quelque temps déjà les sites internet comme :...
26 juin 2019
Actualité Gaming
​Salut à toi qui lit ça, j'ai une grande nouvelle à t'annoncer !Les blogs font leur apparition sur actugame.netTu sais ce que ça veut dire ? Ça signifie que tu aura ici la possibilité de prendre complètement la parole, et de partager avec tout l...

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts