Test de The Walking Dead Saints and Sinners - La survie en milieu zombie en réalité virtuelle

Écrit par / Tests / mercredi, 19 février 2020 20:42

Si la série tv The Walking Dead à perdu de sa superbe au fil des ans et des saisons, les jeux quand à eux ont surfé sur une qualité souvent discutable, côtoyant le bon et le moins bon. Qu'en est-il de ce The Walking Dead Saints and Sinners ? C'est ce que je vous propose de découvrir dans ce test.

 test the walking dead saints and sinners 1

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Skybound | Skydance Interactive
Sortie France : 23 janvier 2020
Genre(s) : Survie
Mode(s) : Jouable en solo

 

Si un autre jeu de la franchise est prévu pour bientôt en prenant pour base la série tv, The Walking Dead Saints and Sinners, lui, préfère s'orienter vers l’œuvre originale, la BD. Mais attention, vous ne suivrez pas les péripéties de Rick et sa bande. Non ici, vous incarnez un personnage masculin ou féminin, à choisir à votre convenance en début d'aventure, et vous devrez survivre à La Nouvelle-Orléans, après qu'une tempête ai causé des ravages, et que les « marcheurs » aient envahi les lieux. C'est après quelques pas dans un cimetière que vous trouverez votre planque, et que vous commencerez la survie pour une bonne quinzaine d'heures de jeu.

test the walking dead saints and sinners 2

 

Votre planque sera en fait une sorte de HUB central à partir duquel vous devrez orchestrer vos sorties afin de remplir vos missions et progresser dans l'histoire. Histoire qui se compose d'un scénario finalement très basique où les quelques choix proposés ne viendront pas réellement impacter le déroulement de la suite. Exception faite de la fin, qui elle, par contre, relève le niveau de ce qui à été vu avant dans le jeu. Les quelques missions secondaires présentes se veulent répétitives, et demandent généralement de troquer des médocs contre d'autres ressources.

 

test the walking dead saints and sinners 3
test the walking dead saints and sinners 4

 

En partant du principe que les médocs se font vite très rares, alors que le reste peut se trouver facilement, on finira par vite zapper ces moments de délicatesse humaine, quitte à donner un bon gros coup de hache à cette pauvre âme tremblante qui à osée nous demander de quoi la soigner. On va quand même pas gaspiller une balle non plus hein. Surtout que les munitions, même si vous pouvez en crafter, resteront une denrée de plus en plus rare au fur et à mesure de votre progression.

 

Surtout que le jeu se veut doté d'une progression un poil frustrante. Dans le sens où, une mission vous durera un jour. Pendant cette journée, vous irez chercher des vivres, ou encore toute autres ressources qui peuvent être recyclées afin d'upgrader votre arsenal de fortune. Seulement, votre capacité de transport est restreinte. Très restreinte même. Et vous devrez souvent faire le choix entre rapporter des ressources, ou bien transporter ce qui vous sert d'objectif. Sachant que le temps est aussi limité, et chaque jour, la cloche de l'église sonne. Il en résulte la convergence d'une horde de marcheurs qu'il vous faudra fuir.

Donc on se retrouve parfois à devoir passer plusieurs jours pour réaliser un objectif. Le problème, c'est que d'une journée à l'autre, les zombies deviennent plus nombreux et plus forts. Finalement, on se retrouve avec une progression personnelle bridée, alors qu'en face le danger est de plus en plus présent, et que les ressources se font de plus en plus rares. Forcément, il arrive un moment où ça coince, et où la mort devient inévitable. Heureusement, mourir ne sera pas forcément handicapant, car vous avez quand même une porte de sortie.

 

 test the walking dead saints and sinners 11

 

Un peu à la manière du jeu Zombie U sorti initialement sur Wii U, quand vous mourrez, vous avez la possibilité de retourner là où vous êtes mort afin de récupérer votre sac à dos et tout le butin que vous aviez amassé. Sauf, si vous vous faite tuer encore une fois avant d'atteindre votre sac. Dans ce cas, vous perdrez tous vos petits trésors accumulés. Et donc une journée de plus, histoire de corser encore un peu la difficulté dans la progression. Quand je vous dis que ça peut être frustrant, j'exagère pas.

 

test the walking dead saints and sinners 5
test the walking dead saints and sinners 6

 

Par contre, là où The Walking Dead Saints and Sinners excelle, c'est sur le mappage des commandes en VR. Vous avez deux points d'accroche sur les hanches pour ranger vos armes de poings ou petites armes blanches (couteaux), deux autres sont placés au dessus des épaules pour d'un coté votre sac à dos, et de l'autre une arme plus imposante, comme une hache, un marteau, un fusil à pompe, un arc ou une arbalète. Vient ensuite deux points d'accroche sur la poitrine pour votre lampe torche (qui se décharge rapidement et qu'il faut secouer pour la remettre en service) et votre journal de bord. Et pour finir, un espèce de puits sans fond au niveau du ventre pour accueillir toutes les munitions que vous trouverez.

 

Gameplay du début du jeu :

 

 

Le top du top, revient aux sensations qu'offre le jeu avec les armes. Même sans être équipé de capteurs haptiques, les développeur arrivent à nous faire ressentir la puissance des coups de feu. Mais de ce coté là, le must revient sans aucun doute aux armes blanches. Tuer un zombie c'est facile, mais il faut y mettre du sien. Quand un marcheur s'approche de vous, vous pouvez vous servir de votre main libre pour lui tenir la tête, et avec l'autre lui enfoncer un couteau dans le crâne.

test the walking dead saints and sinners 10

 

Mais pour bien faire, vous devrez pas uniquement mimer le mouvement. Non, ici, votre vélocité est prise en compte. Si vous ne le faite pas comme il faut, alors le couteau ne s'enfoncera que très peu dans la tête du zombie. Il vous faudra alors appuyer d'un coup sec pour finir de faire rentrer la lame. Par contre, si vous y allez dès le début avec force et rapidité, la lame ira se loger bien profondément et se coincera dans le crâne. Vous devrez donc maintenir la pression sur la tête zombiesque, et d'un coup sec, retirer votre couteau pour passer au suivant.

 

Il en va de même pour les armes lourdes qui se manient à deux mains. Si vous espérez donner des coups de hache à tout va dans tous les sens, vous allez être déçu. Il vous faudra agripper le manche des deux mains pour gagner en stabilité. De plus, votre mouvement devra ici être suffisamment ample pour porter un coup fatal bien logé entre les deux yeux, voir même décapiter ce pauvre bouffeur de cervelle si vous frappez horizontalement. En plus, là aussi, on aurait presque l'impression de sentir le poids de l'arme utilisée.

Sachez que comme dans l’œuvre originale (ou la série tv), le jeu ne propose pas que des zombies à affronter. Vous croiserez également des PNJ issus de deux faction adverses, qui vous demanderont de réaliser des objectifs particulier. Notamment de leur voler des trucs dans leur campements. Ça aurait pu être vraiment génial si l'I.A n'avait pas été aussi à la ramasse qu'elle ne l'est ici. Si l'infiltration est préconisée, on regrettera d'avoir des adversaires sourds et aveugles, quand ils ne sont pas capable de vous repérer en train de mouler un cake à douze km et demi.

 

test the walking dead saints and sinners 7

 

Coté ambiance sonore, The Walking Dead Saints and Sinners se place très loin derrière un certain Résident Evil 7. Le jeu ne parvient pas à nous coller des frissons réels. Quelques cris plus ou moins discrets ici et là, mais très peu d'ambiance finalement au niveau des planches qui craquent ou de quoi que ce soit d'autre en fait. L'ambiance sonore n'est pas en adéquation des environnements qui nous entourent, ce qui à du mal à nous sortir de notre réalité. Ce n'est malheureusement pas l'agilité certaine de notre personnage qui peut escalader des gouttières ou des petits murs, ni même le fait de s'enduire le corps des viscères des zombies pour passer inaperçu qui aide à rentrer un peu plus dedans.

 

The walking dead Saints and Sinners et certes un titre qui présente quelques défauts ici et là et qui propose un scénario très plat ainsi qu'une immersion en dent de scie. Mais il offre une durée de vie largement appréciable, un univers bien rodé, et aussi et surtout des mécaniques en VR qui devraient probablement en inspirer d'autres pour en devenir des standards. Actuellement le jeu ne propose pas de VF, mais celle ci est prévue à une date encore inconnue.

 

On aime
  • Très bonne durée de vie
  • Des graphismes soignés
  • Les fonctions de la VR bien utilisées
  • Personnage agile
  • Le maniement des armes
  • Une fin bien menée
On aime pas
  • IA des PNJ aux fraises
  • Scénario plat
  • Zones trop cloisonnées
  • Progression frustrante
  • Quêtes secondaires sans intérêt

 

 

Note finale : 15/20

 

 

Informations supplémentaires

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Commentaires

venusmemnoch posted a comment in Test du micro HyperX QuadCast
J'ai oublié de le préciser dans le test, mais le micro est compatible PC, MAC et PS4. Pas testé s...
Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.
J'espère qu'on aura Kid Chameleon ...
venusmemnoch posted a comment in Test de Tom Clancy's The Division 2
Merci beaucoup ...

Tipeee

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts