Test de Dirt 5 – Virage à 180 degrés ?

Écrit par / Tests / lundi, 02 novembre 2020 21:55

Codemasters, studio spécialisé dans les jeux de courses de voiture dont on ne présente plus les différents succès, revient sur le devant de la scène avec Dirt 5. Différentes épreuves plutôt variées avec une direction arcade totalement assumée vous attendent. Mais est ce que c'est suffisant ? Voyons ça tout de suite.

 test dirt 5 ps4 1

Informations :  
Editeur(s) / Développeur(s) : Codemasters
Sortie France : 06 novembre 2020 sur PS4 et Xbox one | 10 Novembre 2020 sur Xbox series X | 19 Novembre sur PS5
Genre(s) : Course de voiture | Arcade
Mode(s) : Jouable à 1 à 4 en local | Multijoueur en ligne

 

Commençons par son mode carrière qui, à défaut de nous proposer un scénario bien fichu, nous permet quand même de participer à bon nombre d'épreuves. Et si justement, dans les épisodes précédents, on pouvait reprocher à Codemasters de proposer un contenu assez limité, force est de constater qu'ici, avec plus de 100 épreuves réparties dans dix pays, vous aurez de quoi faire. Le tout nous est servi avec les dialogues d'Alex Janicek (AJ). Ces derniers sont tellement intéressants qu'on finira par les zapper purement et simplement. Heureusement, ce n'est pas là l'attrait principal de ce Dirt 5.

test dirt 5 ps4 6

 

Non, ce qui fera qu'on accroche ou pas à ce nouvel épisode de la série, c'est son gameplay. Autant mettre fin au suspense, si vous vous attendiez à une bonne grosse simulation prenant suite à Dirt Rally 2,0, passez votre chemin. Ici on est bel et bien sur de l'arcade pure et dure. Et c'est tant mieux, tant celle ci est parfaitement maîtrisée. Prise en main immédiate, sensation de vitesse, modes de jeux divers et variés, la recette est là et fonctionne. Le fun se dégage dès les premières courses, et ne nous lâche pas avec une IA réglé comme il faut.

 

test dirt 5 ps4 7
test dirt 5 ps4 8
test dirt 5 ps4 63

 

Certes, celle ci peut se montrer un peu teubé quand un adversaire à décidé de suivre sa trajectoire coûte que coûte, mais dans l'ensemble, l'IA propose ce qu'il faut de challenge et d'agressivité pour vous donner du spectacle, et, vous plonger dans des combats de cylindrées plutôt musclés. Être premier n'est pas forcément signe de victoire, car le moindre faux pas peut vous faire perdre de nombreuses places. Les faux pas, et les bugs aussi... car oui, même si le patch day one est déployé, il ne corrige pas tout non plus. Et il arrive de se retrouver à taper sur un élément invisible ou encore de se retrouver bloqué avec un poteau qui traverse le moteur. Exemple sur la photo ci dessus.

 

Si vous trouvez la difficulté de base trop facile, vous pouvez bien évidement l'augmenter de quelques crans pour vous donner de plus grands défis. Vous avez aussi la possibilité de jouer avec les options du jeu afin de désactiver toutes les aides à la conduite. Mais gardez bien en tête une fois encore, que même dans ces conditions, on reste sur un jeu très arcade et non pas une simulation. Quoi qu'il en soit, rien que le mode carrière avec ces 130 épreuves réparties dans 10 pays avec plus de 70 tracés (en comptant les reverses), ont de quoi vous occuper pendant les 5 chapitres qui le compose.

130 épreuves, c'est cool, d'autant plus que celles ci sont assez variés. A commencer par le Ice Breaker qui est une course courte sur un revêtement complètement gelé. De quoi enchaîner les drifts en bonne et due forme. D'un autre coté, on a les Sprints qu'il faudra courir avec 900 chevaux sous le capot et une maniabilité exécrable. Le Land Rush en revanche vous demandera de dompter la piste très escarpée, mais, dont il est difficile de suivre la première fois tellement elle est tordue. Ça rappelle le principe de Overpass, mais avec la technique et les sensations en moins.

 

 test dirt 5 ps4 3

 

Bien sûr vous aurez droit à d'autres types de courses plus conventionnelles comme le Stampede qui est plutôt accès tout terrain avec ses sauts, ou encore le RallyCross où la vitesse sera le maître mot. Je ne vous les cites pas tous pour vous garder une certaine surprise, mais soyez sûr que dans le lot, vous trouverez pneu à votre jante. Le tout servi avec des bolides licenciés issue des univers Rallycross, GT, Trophy Trucks ou encore Buggies Muscle pour parfaire le garage.

 

test dirt 5 ps4 53
test dirt 5 ps4 54
test dirt 5 ps4 55

 

Notez d'ailleurs que vous pourrez personnaliser vos véhicules avec un éditeur de livrée. Mais ne vous attendez pas à faire des livrées de malades. Les fonctions s'en tiennent au minimum syndical avec des textures à débloquer moyennant des crédits que vous gagnerez au fur et à mesure de votre progression. Les autocollants disponibles sont tous déjà fait, vous ne pourrez donc pas vous amuser à en combiner plusieurs couches pour réaliser une création vraiment personnalisée. D'ailleurs, du coté des fonctions sympas mais pas complète, on y retrouve aussi le mode photo.

 

Moteur électrique et tempête de sable :

 

 

Si cette fonction vous intéresse, sachez que vous pourrez prendre des photos uniquement pendant les courses en mettant le jeu en pause. La raison est simple, DIRT 5 ne propose pas de replay après les courses. Chose assez frustrante quand vous quittez le mode photo et que vous vous retrouvez en plein virage avec une caméra qui n'est plus accès correctement en vue externe. Les fonctions de base sont présentes, mais le rendu est long, et même pour un habituer, il faudra y aller un peu à taton pour obtenir les effets désirés.

test dirt 5 ps4 2

 

En parlant d'effets justement, parlons des graphismes. Codemasters à pris en compte pas mal de remarques à ce sujet et nous pondent aujourd'hui un titre très coloré. Le level design des tracés est travaillé, regorgent de petits détails, les revêtements se reconnaissent au moindre coup d’œil, et, même si les sensations ne sont pas aussi pointues que sur un Dirt rally 2,0, le passage du bitume à la terre sèche ou à la boue se fait immédiatement ressentir sur la conduite. Le tout accompagné d'une météo dynamique, nous obligeant à réadapter notre conduite à chaque tour de piste.

 

test dirt 5 ps4 57
test dirt 5 ps4 58
test dirt 5 ps4 59

 

Ajoutez à cela les nombreux effets de particules et jeux de lumières, et vous aurez l'impression de dépaysement et ce, même en connaissant les tracés sur le bout des doigts. Commencer par un après midi ensoleillé et finir sous un orage digne de Thor, avec une pluie battante et des éclairs aveuglants, ou encore du brouillard si ce n'est pas carrément une tempête de sable vous empêchant de voir à dix mètres, à quelque chose de grisant. Ça apporte vraiment du dynamisme et de la vie.

La bande son du jeu est plutôt bonne dans l'ensemble. Une fois encore l'accent à été mis sur le dynamisme avec une prédominance Hard Rock. Ça colle parfaitement au reste, et ça accompagne à merveille les bruits des moteurs. Mais vous vous rendrez compte que suivant là où vous vous trouvez, la musique ne sera pas toujours présente. Si c'est à proximité du public, là où la foule attend de vous voir passer, il y aura toute l'ambiance musicale liée à la fête des événements.

 

Par contre quand vous serez plus éloignés sur des trajectoires au milieu des arbres, vous n'entendrez que le vrombissement de votre bolide. Si tant est que ce ne soit pas un moteur électrique... Par contre les voix off accompagnant le pseudo scénario manquent de crédibilité, n'arrivant à nous plonger dedans. On remarquera aussi quelques petits bugs de son lors des collisions, qui viennent s'ajouter aux quelques soucis de clipping, quand ce n'est pas directement des artefacts graphiques de pixels disgracieux. Idem pour les scènes de présentations des courses de nuit, qui sont montrées avec un espèce de voile violet nous empêchant de voir ce qu'on veut nous montrer.

 

A cette heure, je n'ai pas pu tester les modes multijoueurs car les serveurs son soit fermés, soit vides. Le test sera donc mis à jour quand cette partie sera réalisée, ce qui pourrait impacter la note finale.

 

Des courses vraiment dynamiques :

 

 

 

DIRT 5 propose lui aussi le mode Playground. Cet éditeur de piste vous donne la possibilité de créer trois types de courses à partager avec le reste de la communauté. Le Gate Crasher dans lequel vous placerez différents chekpoints que les autres devront passer le plus vite possible. Le mode Gymkhana où les participants devront réaliser un maximum de figures dans le temps imparti, et, pour finir, le mode Smash Attack, dans lequel les joueurs devront trouver et détruire des objets que vous aurez pris soin de placer et cacher. Mais une fois encore, l'éditeur est mal fichu et pas ergonomique.

test dirt 5 ps4 23

 

Quoi qu'il en soit, ce DIRT 5 en a sous le capot. Alors oui c'est vrai, ici on est sur de l'arcade pure et dure, et c'est tant mieux. C'est un genre qui commence à manquer ces derniers temps entre toutes ces simulations. Certes il y a quelques bugs ici et là qui seront vite corrigés, mais on retiendra surtout que DIRT 5 propose une prise en main et un fun immédiat avec un contenu digne de ce nom, sans oublier tout le dynamisme qui à été mis en place sur l'ensemble du jeu. Codemaster nous montre une fois encore qu'il maîtrise son sujet.

 

On aime
  • Le fun immédiat
  • Prise en main rapide
  • De l'arcade pure et dure
  • Le dynamisme général du titre
  • La météo dynamique
  • L'IA agressive juste ce qu'il faut
  • Difficulté bien dosée
  • Contenu conséquent
  • Direction artistique
On aime pas
  • Quelques bugs de collision
  • Quelques bugs graphiques
  • L'éditeur de livrée limité
  • Mode photo un peu lent
  • Scénario et voix qui peinent à convaincre
  • Pas de replay
  • Le Playground peu ergonomique

 

 

Note finale : 17/20

 

 

Informations supplémentaires

  • Plus d'articles:
    All Items
    Actualité Gaming
    Vidéos
    Show More LOADING... NO MORE ITEMS

Rédacteur

venusmemnoch

venusmemnoch

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

La Redif

Commentaires

venusmemnoch posted a comment in Test du micro HyperX QuadCast
Salut, alors il s'agit d'un truc tout simple et bas de game. Un Neewer acheté pas cher sur Amazon. ...
Aled posted a comment in Test du micro HyperX QuadCast
Bonjour, Bonsoir J'aime savoir quel est le bras utilisez lors du test du micro, merci !...
venusmemnoch posted a comment in Test du micro HyperX QuadCast
J'ai oublié de le préciser dans le test, mais le micro est compatible PC, MAC et PS4. Pas testé s...
Comme beaucoup de jeux à l'époque ...
Pareil mais qu'est ce qu'il était dur comme jeu.

Tipeee

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites et proposer (peut être si un jour l'envie m'en prend) des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts